Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Youssouf Toloba, Chef d’Etat major de la milice DAN NA AMBASSAGOU : « On dissout ce qu’on a créé »

mardi 26 mars 2019

Immédiatement après la dissolution de la milice dogon DAN NA AMBASSAGOU , nous avons joint au téléphone Youssouf Toloba, son Chef d’Etat major. Il n’a pas du tout été tendre avec les autorités qu’il accuse d’une fuite en avant, en prenant la décision de dissolution d’une milice qu’elles n’ont pas créé.

Comme pour dire qu’il ne voit pas comment l’Etat peut prendre la décision de dissolution de sa milice Youssouf Toloba s’est interrogé : « Est-ce que c’est l’Etat qui a crée DAN NA AMBASSAGOU ? ». Et d’ajouter si le Gouvernement ne l’a pas crée, il n’a aucune possibilité de la dissoudre.

Youssouf Toloba, pratiquement la main sur la poitrine, nous a indiqué que sa milice est de loin associée à cette tuerie inqualifiable. « Le Gouvernement nous accuse sans enquête, donc sans preuve », a-t-il estimé. Et, lorsque nous avons voulu savoir pourquoi il ne met pas sa milice à la disposition de la protection des peuls, parce que à chaque tuerie, on l’accuse, il va nous répondre par une question pertinente : « Est-ce que l’Etat même arrive à protéger tous les maliens ? ». Comme pour nous dire qu’il a crée sa milice pour la protection des dogons et n’a pas les moyens de protéger tout le monde.

Il a conclu notre entretien, en déclarant qu’il est serein et imperturbable. Selon lui, cette décision du Gouvernement malien n’a pas de sens. Loin d’être un justicier, il a estimé que DAN NA AMBASSAGOU devait plutôt être félicité pour avoir mis des communautés maliennes à l’abri de l’insécurité crée par les terroristes.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.