Version imprimable de cet article Version imprimable | |

VILLAGE DE PEH, (CERCLE DE BANKASS) : 20 personnes tuées

lundi 18 novembre 2019

Une fouille des FAMa dans les campements voisins a abouti à la découverte de 20 corps abandonnés dont certains dans des puits. Les FAMa ont inhumé les corps.

Une attaque terroriste dans la journée du 13 novembre 2019 a fait vingt morts dans le village de Peh, cercle de Bankass (Mopti). Pendant que les assaillants commettaient leur forfait, les forces de défense et de sécurité du Mali ont été alertées. Aussitôt, elles se sont déployées dans le village et aux alentours.

Dans un communiqué, le gouvernement, à travers Yaya Sangaré, ministre de la Communication et porte-parole, précise que les assaillants qui œuvrent pour semer la terreur sur les bandes frontalières de nos pays, « étaient habillés en tenue de chasseur ». Dans le communiqué, le porte-parole dit en substance : « A l’arrivée des FAMa, ils ont abandonné les troupeaux volés et se sont repliés. Par la suite, une fouille des FAMa dans les campements voisins a abouti à la découverte de dix-neuf corps abandonnés dont certains dans des puits. Les FAMa ont inhumé les corps et le bilan total enregistré fait état de vingt corps retrouvés ».

« Le Gouvernement appelle les populations dans les zones en proie à l’insécurité au calme et à la retenue ; exhorte toutes les parties à œuvrer à la résolution pacifique de leurs différends et à la réconciliation à travers le dialogue.

Le Gouvernement de la République du Mali invite les populations à collaborer, à soutenir, à accompagner et à encourager nos FAMa, dans ce combat inlassable contre les forces obscurantistes qui œuvrent à mettre en mal notre cohésion sociale », affirme Yaya Sangaré.

Mohamed Keita
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.