• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Remise d’attestation de reconnaissance : Mohamed El Moctar honoré par le MUM

    mercredi 21 mars 2018 , par Assane Koné

    Le lundi 19 mars 2018, s’est déroulée au ministère de la réconciliation et de la cohésion sociale, la cérémonie de remise des attestations de reconnaissance aux membres de la délégation du mouvement pour l’union des Maliens (MUM), conduite par Cheick Harouna Sangaré, président dudit mouvement. Cette cérémonie de remise d’attestions par Mohamed El Moctar, ministre de la réconciliation et de la cohésion sociale aux membres du MUM entre dans le cadre de la caravane de sensibilisation et de mobilisation pour la paix et la réconciliation nationale organisée par le mouvement à Mopti du 24 février au 12 mars 2018. Elle a sillonné toutes les localités de ladite région.

    Il faut noter que cette caravane du MUM a été organisée avec l’appui du ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale et le projet d’Appui à la Stabilisation et à la Paix du GIZ. La caravane a fait le tour des huit régions avec le message de l’intérêt commun : la paix et de la réconciliation entre les maliens.

    Le Président du mouvement pour l’Union des maliens (MUM) a déclaré que c’est la toute première fois qu’un département ministériel reçoit le MUM depuis sa création et cela malgré toutes les activités qu’il mène.

    Pour le président Sankaré, cette caravane a été initiée, pour apporter de façon symbolique leur contribution dans la prévention des conflits, au rétablissement de la paix et au renforcement de la cohésion sociale dans tout le Mali et plus particulièrement dans la région de Mopti, agitée depuis quelques mois par une situation désastreuse sans précédent et sans explication.

    « J’ai coutume de dire qu’il n’ya pas de guerre entre les communautés et que c’est les ennemis des populations maliennes, les ennemis du Mali qui veulent en créer et ces ennemis sont en notre sein et à l’extérieur de nous », dit-il. Avant d’ajouter que, « nous devrions être vigilants, nous mobiliser pour la paix, pour le Mali un et indivisible », a-t-il lancé.

    En passant par ces localités, selon Président du Mali, ils ont apporté des messages de réconciliation, de paix, de renforcement de la cohésion sociale et de rassurer les populations que cette crise passera comme un tourbillon et le Mali sortira plus que jamais fort.

    Le président du MUM a remercié le ministre Mohamed El Moctar et GIZ-PASP pour leur appui technique et financier à cette caravane. Il a également salué le gouverneur de la dite région et les différents préfets des cercles pour leur implication dans la réussite de cette caravane.

    Le ministre Mohamed El Moctar a vivement salué le président du Mouvement pour d’Union des Maliens, Cheick Harouna Sangaré et sa délégation, pour leur mission de paix et de réconciliation nationale.

    « Quand je vois des hommes et des femmes qui s’engagent pour la paix, la réconciliation, la cohésion et la stabilité de notre pays principalement à leur propre frais, cela me rassure dans la continuité de mon devoir », a dit le ministre. Il a indiqué que le montant prévu pour la caravane par le département et le partenaire, a été pratiquement triplé par le président du MUM. Pour lui ce comportement prouve qu’il y a encore de l’espoir. Aux dires du ministre la paix aujourd’hui, est indispensable, « on ne peut rien faire sans la paix et nous sommes tous dédiés à cette paix, qu’on le veut ou non, parce que si nous plongeons, nous plongeons tous ensemble et si nous réussissons, nous réussissons tous ensemble », a-t-il déclaré avant de conclure.

    Bintou COULIBALY

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce