Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Réconciliation nationale : Les manuels et outils de l’Union européenne sont là

mercredi 16 janvier 2019

Le mercredi 16 janvier 2019, s’est déroulé au ministère de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale (MCSPRN), la remise de manuels et outils pour la paix et la réconciliation au Mali. Ces outils ont été réalisés dans le cadre du projet « Ensemble vers la Réconciliation pour la Paix » (ERP), mis en œuvre directement par le MCSPRN et financés par l’Union européenne d’un montant total de 141 480 000FCFA.

Attaher Ag Iknane, secrétaire général dudit ministère, a estimé que ces documents sont d’une importance capitale, car permettront de consolider la paix à travers la cohésion sociale. Selon lui, Ces outils vont servir à plusieurs niveaux.

D’abord, la « cartographie des conflits au Mali » réalisée par le Centre d’Études, de Recherches, de Communication et d’Animation pour le Développement (CERCAD), représente 7 rapports. 2 pour les régions du Centre, 5 pour les régions du Nord. Le secrétaire général a indiqué que ces 7 cartographies apportent au MCSPRN ainsi qu’aux tiers, une information exhaustive et actualisée des conflits latents ou ouverts dans les régions du Centre et du Nord. Il a ajouté que ces cartographies ont d’ailleurs permis d’enrichir l’analyse et l’élaboration des plans d’actions biannuels des Equipes Régionales d’Appui à la Réconciliation (ERAR). Après avoir indiqué le nombre des exemplaires imprimés, estimé à 2800, soit 400 par région, il dira que les publics cibles sont : les ERAR, administrations publiques, ONG, et communautés à la base.

Ensuite, la « cartographie des acteurs de la réconciliation et de la cohésion sociale » produit par l’Institut Malien de Recherche Action pour la Paix (IMRAP) offre un inventaire et une analyse de tous les partenaires techniques et financiers ainsi que les ONG intervenant dans les domaines du Ministère. Selon lui, cette cartographie de 500 exemplaires à l’endroit des ERAR, des administrations publiques, des PTF et des ONG, permettra de renforcer la coordination des interventions pour plus de cohérence et de mutualisation.

Et enfin, le « manuel de formation au civisme et à la citoyenneté » réalisé par l’Association pour le Développement, la Formation et l’Insertion Sociale au Sahel (ADEFIS), vise à former un citoyen porteur des valeurs qui fondent la nation malienne, qu’il transmet, qu’il défend et qu’il diffuse. A ses dires, l’utilisation de ce manuel de 5000 exemplaires pour les ERAR, les administrations publiques, les PTF et les ONG, les comités de réconciliation, les communautés à la, permettra de consolider la paix, de renforcer la cohésion sociale, la démocratie et les institutions du Mali. Pour cela, le Ministère a prévu de réaliser une vaste campagne d’éducation au civisme et à la citoyenneté dans les régions Centre et Nord. En s’appuyant sur les comités communaux de réconciliation en cours d’installation par les ERAR. Il a indiqué plusieurs passages sont prévus dans les communes afin d’assurer un impact durable sur les représentations et comportements des citoyens.

Avant de terminer ses propos le secrétaire général a précisé que ces documents sont dans les circuits à partir d’aujourd’hui.

Pour sa part, A. Strammer, chef de coopération de l’Union Européenne, ces documents seront utiles dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme. D’après lui, ils sont assez importants, car l’objectif recherché est la réconciliation nationale.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.