• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Election présidentielle au Mali : l’Appel au calme du Consortium Panafricain des Observateurs Electoraux de la Société Civile Africaine et de la Diaspora en Europe

    « Cette proclamation provisoire qui provient après une centralisation et consolidation des résultats en toute transparence devant les représentants des candidats et aussi en présence d’observateurs nationaux et internationaux, notre Consortium se félicite que

    Présidentielle au Mali/ MIOE-O2A : « le 2ème tour de l’élection présidentielle … a été libre, transparente et équitable »

    « La mission Internationale d’Observation Electorale des ONG et Associations Africaines (MIOE-O2A) considère que le second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018 a été libre, transparente et équitable ». La déclaration a été faite Tetevi Nyatefe Eli,

    Second tour de la présidentielle au Mali : Que dit la Mission d’observation électorale de la société civile africaine ?

    "Nonobstant quelques insuffisances, La mission d’observation électorale de la société civile africaine (LA MOESCA) s’accorde pour affirmer que le deuxième tour de l’élection présidentielle du 12 aout 2018 en République du Mali s’est déroulé dans un climat apaisé,

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Présidentielle du 12 août 2018 : IBK invite les maliens à aller voter dans la sérénité et dans la confiance

    samedi 11 août 2018 , par Assane Koné

    Le vendredi 10 août 2018, le candidat de l’Alliance pour le Mali a clôturé sa campagne présidentielle pour le second tour du 12 août 2018 à la Place du Cinquantenaire à Bamako. La cérémonie de clôture de cette campagne pour le 2ème tour de l’élection présidentielle, une fois de plus, a mobilisée les militants et sympathisants des partis et associations de l’Alliance pour le Mali, à la place du cinquantenaire sous le slogan « Boua Ta Bla ». En cette occasion, IBK a lancé un appel à tous les maliens d’aller voter dans la sérénité et la confiance.

    Après avoir rendu grâce au tout puissant, le Président sortant a fixé son regard sur la population mobilisée pour la circonstance, en disant que : « Malgré tout ce qui a été dit concernant la tenue des élections, on a pu les organiser dans la plus grande transparence. Cela a été grâce à l’accompagnement de toutes les bonnes volontés ».

    Le candidat de l’Alliance pour le Mali a salué tous les maliens d’avoir porté leur confiance sur sa personne, de lui avoir donné leur suffrage dans les urnes le 29 juillet 2018. « Je ne vous oublierais jamais, c’est un honneur pour moi d’être accompagné par mon peuple », a-t-il déclaré. Aussi, il a salué les membres de son gouvernement, le directeur de sa campagne pour leur engagement, les efforts déployés et l’engagement sans faille pour le bon déroulement de ce scrutin.

    « Une certaine opposition avait pensé que ces élections n’auront pas lieu. On a même dit de laisser tomber et de faire la transition. Mais, j’ai refusé, en les montrant que le Mali peut et a toute la capacité d’organiser les élections. Notre constitution a dit que chaque 5 ans, on organise une élection dans la transparence avec l’accompagnement de tous », a-t-il indiqué.

    En s’adressant à son directeur de campagne, le Président IBK, dira de continuer sur cette voie. Selon lui, tout n’est pas arrivé au terme. « Le second tour de l’élection est une nouvelle phase. Cela demande encore beaucoup de courage. Ceux qui disent qu’ils ne veulent pas voir la vérité en face, devront l’accepter car c’est un fait de Dieu », a-t-il déclaré.

    Le Président sortant en défendant son bilan, dira que depuis son accession au pourvoir beaucoup a été fait en terme de restauration de la paix, de la stabilité, de la cohésion sociale et de la sécurité. « L’année 2018 n’est pas comme l’année 2012. Ceux qui sont entrain de dire que l’élection du 12 août n’aura pas lieu, se trompent. Cela sera ainsi, car l’Alliance pour le Mali ne se laissera pas faire. On ne donnera pas l’occasion à toutes les personnes de faire de ce pays ce qu’elles veulent. De dresser ce pays vers le mauvais chemin », a-t-il lancé.

    Pour lui chacun a sa part à jouer pour la construction de ce pays. « Soyons ensemble, donnons-nous la main pour l’avenir meilleur de ce pays », a-t-il déclaré. Pour cela, il a lancé un appel à tous les maliens d’aller voter dans la sérénité et en toute confiance.

    Le directeur de campagne du candidat de l’Alliance pour le Mali, a rassuré à son tour, le Président candidat à sa propre succession que le 12 août 2018 toute la population malienne donnera son suffrage dans les urnes pour lui. Il a aussi rassuré qu’il sera à nouveau le Président de la République du Mali. Il a salué et remercié, les autorités maliennes, l’association des jeunes, des femmes, les clubs de soutien qui ont cru en eux et les ont accompagné et les membres du gouvernement. « Nous sommes confiants, j’invite toute la population à aller tous voter le 12 août 2018 », a-t-il conclu.

    Bintou COULIBALY

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce