• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : 15 agents décorés

    vendredi 9 février 2018 , par Assane Koné

    Le mardi 6 février 2018, s’est déroulée au ministère de la réconciliation et de la cohésion sociale, la cérémonie de remise de décorations à 15 récipiendaires. Le Président de la République a bien voulu honorer pour le service rendu à l’Etat 15 agents du ministère de la réconciliation et de la cohésion sociale de distinctions aux grades de Chevalier de l’Ordre National et de la Médaille de l’Etoile d’argent du Mérite National avec EFFIGIE ABEILLE. C’était en présence du Grand Chancelier des Ordres Nationaux du Mali, du ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale.

    « Cette tradition multiséculaire, qui met à l’honneur le Mérite et non la naissance, fait partie de la culture du Mali », a rappelé le Général de Brigade Amadou Sagafourou Gueye, grand chancelier des ordres nationaux. Il a ajouté que la grande Chancellerie des ordres Nationaux du Mali, sous l’autorité du Président de la République, participe depuis l’indépendance à la perpétuation de cette culture du mérite par la remise de distinctions honorifiques, marquant ainsi la reconnaissance de la nation à des hommes et à des femmes parfois anonymes, qui ont mis leurs compétences, leur savoir et leur savoir-faire au service de l’essor du Mali.

    Il s’est adressé aux récipiendaires en disant qu’il n’est pas aisé de distinguer une élite, encore moins de mettre en exergue des mérites éminents. Et d’ajouter que c’est pourquoi, qu’ils ont été proposés par le ministre de la réconciliation nationale pour recevoir ces distinctions honorifiques. « Il vous pratique au quotidien. Il vous connait et a décelé en vous les vertus qui font les grands hommes. Vos qualités reconnues par vos responsables hiérarchiques, ont été confirmées et validées par le Président de la République, Grand Maitre des Ordre Nationaux », a-t-il ajouté.

    Avant de leur dire qu’ils incarnent désormais tout ce à quoi les autres maliens devraient se référer. « Vous vous devez aujourd’hui plus qu’hier et demain plus qu’aujourd’hui, continuer d’agir, de proposer, d’innover, de guider, l’éthique, la déontologie, les valeurs culturelles et sociétales fécondes de notre pays qui doivent constituer le fil d’Ariane de toutes vos activités futures », a-t-il lancé.

    Il a fait savoir aux récipiendaires qu’ils sont des modèles estimés, des exemples de mérite et d’excellence qui doivent aider au réarmement morale de notre pays, aider à relever les défis d’édification de valeurs professionnelles, spirituelles et morales du Mali nouveau.

    « La joie et la fierté de vos collègues, parents, amis et collaborateurs de vous voir recevoir l’accolade du ministre de la réconciliation, montre qu’aucun sacrifice n’est trop grand quand il s’agit de l’honneur et la dignité du Mali », a déclaré le grand Chancelier. Avant de souhaiter que leur exemple puisse inspirer les générations futures.

    Mohamed El Moctar, ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, dira : « vous êtes aujourd’hui cité en exemple, vous avez l’obligation de capitaliser tout ce que vous venez de vivre et de rester cet exemple. Vous n’avez plus le droit d’être en d’essai de cela, puisse que les autres vous observent, vous n’avez plus le choix de redescendre de ce que vous êtes aujourd’hui ». A cela, il a engagé les récipiendaires que chacun à son niveau à une contribution à apporté, un avis à donner, un acte à accomplir qui peut faire de ce pays, un pays de paix.

    « Quand on reçoit une telle distinction on ne doit forcément pas parler de soi, une manière élégante d’exprimer ce qui nous vaut un tel honneur, même si nous considérons, en ce qui nous concerne, que nous avons encore tant à faire pour le mériter pleinement. Mais nous le considérons, cet honneur, comme un encouragement prodigué par les plus hautes autorités du pays, en vue de persévérer dans nos efforts d’être utile à notre chère patrie pour laquelle nous nous engageons davantage à servir, et ce avec tous les sacrifices possibles », a déclaré le commandant Malodo Keita, porte-parole des récipiendaires.

    S’adressant au nom de tous les récipiendaires, en cette occasion solennelle, elle a exprimé toute sa joie de recevoir, l’insigne de Chevalier de l’Ordre national pour les uns et la médaille de l’étoile d’argent du mérité national avec effigie abeille pour les autres, et de remercier le ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale qui a souhaité que cette haute distinction leur soit remise.

    « Elle nous conforte dans la voie que nous avons choisie et nous donne encore plus de courage pour le chemin qu’il reste à parcourir, aussi bien dans notre vie professionnelle que personnelle », a-t-elle indiqué.

    Bintou COULIBALY

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce