| |

Lutte contre le commerce illicite de tabac : SONATAM et l’INSTAT signe un protocole d’accord

lundi 3 février 2020

Le lundi 3 février 2020, s’est déroulée la cérémonie de signature du protocole d’accord entre la Société nationale des tabacs et allumettes du Mali (SONATAM) et l’Institut national de la statistique du Mali (l’INSTAT). C’était dans les locaux de la SOANATAM en présence des deux directeurs généraux des structures cité-ci-dessus.

Ce protocole d’accord sur la collecte et le traitement de données statistiques sur les produits du tabac portant sur l’étude des ramassages de paquets de cigarettes vides, a pour objectif de créer les outils de statistiques, d’observation et d’analyse des cigarettes de contrebande, afin que le Mali mette en place des mesures efficaces pour lutter durablement contre le commerce illicite des produits de tabac.

Issouf Traoré, directeur général de la SONATAM, a estimé que cette cérémonie de signature formalisera désormais le partenariat dynamique tissé depuis quelques mois entre I’INSTAT et sa société. Selon lui, ces données seront mises à la disposition du grand public et serviront aux décideurs publics de mieux connaitre la consommation de cigarettes dans le pays et la part de produits de contrebande dans cette consommation.

Il a rappelé que dans le cadre du respect de leurs engagements issus du contrat de performance, ils ont déjà signé certaines conventions de partenariat avec des administrations publiques dans le but de renforcer le dispositif national de lutte contre le commerce illicite des produits du tabac pour la préservation des recettes fiscales de l’Etat.

« L’INSTAT, ayant entre autres comme missions d’entreprendre des recherches et études sur les questions statistiques et économiques à la demande des administrations publiques et des entreprises, est entièrement disposer à réaliser le travail que vous l’aurez confié dans les règles de l’art à travers la signature d’un protocole d’accord dont la mise en œuvre fera l’objet d’un suivi particulier de ma part », a déclaré Arouna Sougane, directeur général de l’INSTAT. Avant de souhaiter que ce partenariat qu’ils vont sceller puisse aboutir à des résultats probants afin qu’il perdure et serve d’un bon exemple pour d’autres entreprises nationales.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav