| |

Lutte contre l’extrémisme violent : Des femmes leaders maliennes se dotent d’un plan d’action

vendredi 17 septembre 2021

Le premier dialogue national sur l’extrémisme violent, organisé par l’ONG Femmes et Développement en partenariat avec l’Institut Américain pour la paix, a pris fin le mercredi 15 septembre 2021. Cette activité rentre dans le cadre du programme « Les femmes contre l’Extrémisme Violent dans le sahel », initié par l’Institut américain pour la paix. A l’issue de trois jours d’échange d’expériences, les participantes se sont dotées d’un plan d’action pour marquer la contribution des femmes maliennes dans la lutte contre l’extrémisme violent.

Rappelons que ce premier dialogue national, a été organisé pour améliorer la compréhension et l’expertise de la dynamique de l’extrémisme violent au niveau national. Il a regroupé pendant 3 jours, du 13 au 15 septembre 2021, une vingtaine de femmes leaders partenaires du programme (10 de San et 10de Konna), des personnes ressources de divers horizons intervenant dans le domaine de la sécurité et la paix, des ONG nationales et internationales.

Selon Mme Théra Korotoumou, Directrice exécutive de l’ONG Femmes et développement, le programme « Les femmes contre l’Extrémisme Violent dans le sahel, est une initiative de l’Institut Américain pour la paix ». Selon elle, il vise à renforcer la capacité des femmes à concevoir des approches communautaires et à influencer les décisions politiques nationales pour la prévention de l’extrémisme violent dans la Corne de l’Afrique et dans le Sahel. Elle a ajouté qu’au Mali, ce programme est mis en œuvre par l’ONG Femmes et développement, dans les régions de Mopti et San, précisément dans les communes de Konna et de San.

Aux dires de Mme Théra, cette rencontre fut une belle opportunité d’échange d’expériences entre les femmes du Mali, engagées pour la paix, la cohésion sociale et la réconciliation. Elle dira que, pendant trois jours, elles ont mis en commun leurs méthodes, leurs techniques et toutes les autres stratégies qui leur permettront de lutter efficacement contre l’extrémisme violent, afin que la paix, tant souhaitée, devienne une réalité au Mali.

« En votre qualité de femmes de terrain, vos témoignages ont été des preuves éloquentes et des invitations pressantes à faire quelque chose rapidement pour sauver le Mal », a-t-elle apprécié.

Ce plan d’action de deux ans, pour un montant 8 662 000 000 FCFA, selon elle devient pour eux, un cadre cohérent pour leurs actions dans la lutte contre l’extrémisme violent au Mali. Pour cela, elle a salué, la détermination des femmes à travailler rapidement à faire de leur réseau local, un réseau national de femmes leaders engagées dans la lutte contre l’extrémisme violent pour la paix.

« Durant ces trois jours, nous avions été convaincues de ce que peut être notre impact dans ce combat contre la violence, et avons adopté un slogan à notre image ‘’LA VOIX DES FEMMES PORTE PLUS QUE LE BRUIT DES ARMES’’. Ce slogan est très évocateurs, mais, surtout véhicule l’espoir d’un retour rapide à la paix au Mali », a-t-elle déclaré.

Pour conclure elle a renouvelé ses félicitations à l’Institut Américain pour la Paix, pour son engagement au Mali, dans le Sahel, et aux côtés des femmes pour explorer de nouvelles pistes pour la conquête de la paix.

De son côté, l’ambassadeur des États Unis d’Amérique au Mali, dira que le rôle des femmes dans la lutte contre l’extrémisme violent est primordial. « Si la femme est impliquée, elle peut aller très loin », a-t-il fait savoir. Avant d’ajouter que la lutte contre l’extrémisme violent c’est au niveau des communautés.

Pour sa part, Mme Véronique Dembélé, au nom des participantes, a remis officiellement le plan d’action produit par les femmes à l’issue des trois jours d’atelier, pour une lutte efficace contre l’extrémisme violent, à l’ambassadeur des États Unis d’Amérique au Mali. Elle dira que les femmes, partout peuvent être à hauteur de souhait.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav