Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Les Brèves du journal Arc-En-Ciel

mardi 21 mai 2019

Rupture collective du jeûne au camp du Génie militaire, Le procès du présumé assassin de l’imam Yattabaré renvoyé à la prochaine session, Le ministre Amadou Koita accueil 99 migrants maliens de retour de la Libye, 12 condamnations à la peine de mort à la Cour d’Assisses de Bamako, Aliou Boubacar Diallo s’apprête à prendre les commandes de l’ADP-Maliba, et Un nouveau regroupement politique en gestation. Ce sont-là les sujets abordés par le Journal Arc-En-Ciel de cette semaine dans sa rubrique « Brèves ». Lisez !

Rupture collective du jeûne au camp du Génie militaire

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Boubou Cissé a procédé à la rupture du jeûne, le jeudi 16 mai 2019, aux côtés des femmes et enfants de soldats tombés sur le champ de l’honneur. La cérémonie a eu lieu à la mosquée du Génie militaire sise à l’ex-Base 100, en présence du Ministre de la Défense et des Anciens combattants, accompagné des Chefs d’état-major. Le chef du gouvernement a participé sur place à la prière de Maghrib.

Cour d’Assises de Bamako : Le procès du présumé assassin de l’imam Yattabaré renvoyé à la prochaine session

L’affaire concernant le ministère public contre Moussa Guindo pour l’assassinat de l’imam Abdoul Aziz Yattabaré initialement prévue pour être jugée durant la première session de la Cour d’Assises de Bamako au titre de l’année judiciaire 2018-2019 a été finalement renvoyée à la prochaine session de la cour d’assises. L’instruction du dossier est toujours en cours au niveau du juge du 3eme cabinet du tribunal de grande instance de la Commune II du district de Bamako. Cette information a été donnée, hier, mercredi 15 mai 2019, par le procureur général près la cour d’appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga, lors de la cérémonie de clôture de la première session de la cour d’assises de Bamako au titre de l’année judiciaire 2018-2019.
Le Samedi 19 janvier 2019, le public a découvert avec stupéfaction le visage de l’assassin présumé de l’imam Abdoul Aziz Yattabaré, membre du Haut conseil islamique du Mali (HCIM). L’imam est décédé le même jour après avoir été poignardé par Moussa Guindo, un jeune homme qui s’est rendu aux services de sécurité, selon un communiqué du gouvernement.

Malien de l’Extérieur : Le ministre Amadou Koita accueil 99 migrants maliens de retour de la Libye

Le jeudi 16 mai 2019, le vol charter de la compagnie Libyenne atterrissait sur le tarmac de l’Aéroport du Président Modibo Keita, à son bord : 99 migrants maliens de retour volontaire au pays suite à la situation sécuritaire de leur pays d’accueil.
Le nouveau ministre des Maliens de l’Extérieur Amadou Koita a tenu à être présent à l’accueil pour les souhaiter la bienvenue au pays et les réconforter. Selon le ministre, le retour de ces 99 migrants au pays fait suite à l’appel de l’Ambassade du Mali à Tripoli de faire revenir tous les maliens se trouvant en situation de détresse. Selon lui, il y’a 92 hommes, 3 femmes, 3 enfants et 1 bébé qui sont tous bien arrivés à Bamako. « Le gouvernement du Mali s’est engagé depuis belle lurette d’assister, défendre et sécuriser tous ses compatriotes vivant à l’Extérieur du Mali. C’est pourquoi nous œuvrons à leur rapatriement quand le besoin est nécessaire et aussi à pouvoir les insérer dans la vie active… », a expliqué le ministre Koita.
Après l’aéroport, le ministre s’est rendu à la Maison des maliens de l’Extérieur sise à Niamakoro où les migrants de retour resteront pendant 72h pour des questions d’ordre administratif et sanitaire avant de regagner leur famille respective.

Cour d’Assises de Bamako : 12 condamnations à la peine de mort

Les rideaux sont tombés mercredi 15 mai 2019, sur les travaux de la première session de la Cour d’Assises de Bamako au titre de l’année judiciaire 2018-2019. Il ressort de la cérémonie de clôture qu’au total, sur 121 accusés, 101 ont été jugés et sur un total de 92 affaires, 8 ont été renvoyées à la prochaine session pour des raisons diverses. Dans son réquisitoire, le procureur général près la cour d’appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga a fait savoir que 12 condamnations à la peine de mort ont été prononcées par la cour, 6 affaires jugées par contumace, 2 réclusions criminelles à perpétuité, 19 réclusions criminelles à temps, 35 condamnations à l’emprisonnement ferme, 3 condamnations avec sursis, 18 acquittements prononcés. Les remboursements ordonnés sont de 23 776 060 F CFA et les dommages intérêts alloués sont de 75 897 500 F CFA.

ADP-Maliba : Aliou Boubacar Diallo s’apprête à prendre les commandes

L’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) organisera les 25 et 26 mai 2019, au CICB, son 2ème Congrès. Fait remarquable, tout porte à croire que Aliou Boubacar Diallo, candidat malheureux du parti à l’élection présidentielle de 2018, sera le nouveau Président du parti, en remplacement de Amadou Thiam..

Politique malienne : Un nouveau regroupement politique en gestation

Des responsables de partis politiques maliens très déçus de la mise en place du gouvernement dirigé par le Premier Ministre Boubou Cissé, ont décidé de se donner la main pour la constitution d’un nouveau regroupement politique. Oumar Ibrahim TOURE de l’Alliance pour la république (APR), Mountaga TALL du CNID-Faso Yiriwa Ton, Tièman Hubert COULIBALY de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) et Choguel Kokalla MAIGA du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) se préparent à lancer une nouvelle plateforme politique.
Bien qu’ils comptent jouer les équilibristes en se positionnant à équidistance de la majorité et de l’opposition, il n’y a aucun doute, ce nouveau regroupement va donner de la voix lors des reformes institutionnelles, notamment la révision constitutionnelle. Une première rencontre a déjà eu lieu le lundi passé. Et, même le samedi passé les nouveaux amis politiques se sont rencontrés une seconde fois pour bien peaufiner leur stratégie.

Rassemblées par
Oumou Coulibaly

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de