Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Gouvernement du Premier Ministre Boubou Cissé : IBK fixe les objectifs

mercredi 15 mai 2019

Mis en place le 5 mai 2019, le Gouvernement malien conduit par le Premier Ministre Boubou Cissé, s’est réuni le mercredi 8 mai 2019, en session ordinaire du Conseil des Ministres. Et, ce fut une très belle occasion pour le Président Ibrahim Boubacar Keita de tracer les grandes orientations de l’action gouvernementale.

Le Gouvernement conduit par BOUBOU CISSE n’aura pas de répit. Le pays balloté de toute part l’oblige à faire preuve d’ingéniosité pour sortir des sentiers battus afin d’innover en termes de solutions pour la prise en charge des nombreux défis auxquels les maliens sont confrontés.

Et à sa première rencontre avec la nouvelle équipe gouvernementale, comme il fallait s’y attendre le Président IBK a été on ne peut être plus claire. Il a tracé les grandes lignes de la mission du Premier Ministre BOUBOU CISSE et de ses ministres.

Pour améliorer l’action gouvernementale, le Président de la République a invité le Premier ministre et les membres du Gouvernement à tout mettre en œuvre pour : assurer la sécurité des personnes et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national ; poursuivre la mise en œuvre des lois d’orientation et de programmation militaire et de sécurité intérieure ainsi que du plan de sécurisation intégrée des régions du Centre ; renforcer l’accès des populations aux services sociaux de base notamment sur le plan de la justice, de l’éducation et de la santé ; consolider l’unité nationale ; organiser, dans un meilleur délai, le dialogue politique inclusif préconisé par l’Accord politique de gouvernance du 02 mai 2019 ; poursuivre les efforts dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger ; œuvrer à la construction d’une économie émergente en tenant compte notamment des exigences de l’espace UEMOA ; renforcer les actions du Gouvernement pour l’apaisement du climat social ; et entreprendre des initiatives pour la valorisation des produits nationaux.

Après avoir fixé les grandes actions à mettre en œuvre, le Président de la République a exhorté le Premier ministre et les membres du Gouvernement à conduire l’action gouvernementale dans un esprit d’équipe.

Pour sa part, le Premier ministre, en retour, a remercié le Président de la République pour la confiance placée en lui et en son équipe. Il a rassuré le Président de la République que le Gouvernement inscrira son action dans le sens de la réalisation des orientations assignées.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de