Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Forum de Dakana : la prochaine édition se tiendra le 26 mars 2020

mercredi 8 mai 2019

Le samedi 4 mai 2019, sous le haut parrainage de Mohamed Saliha Alhoudourou Maiga, les initiateurs du forum de Dakana dans le cercle Bourem, ont animé une conférence de presse. L’objectif était d’échanger sur les acquis et les perspectives dudit forum. C’était dans la salle de conférence de l’association IRGANDA sise à Baco-djicoroni.

Le parrain de la conférence de presse a campé le décor en faisant une brève présentation de l’historique du forum de Dakana qui s’est déroulé du 26 au 29 mars 2019. Selon lui, Dakana est une île qui se trouve dans le cercle de Bourem. L’histoire de Dakana est inséparable de celle du village de Bourem, donc il serait alors impossible de parler des origines ou de la fondation de Bourem sans parler de Dakana, l’un des tout premiers sites d’installation de familles Songhoi qui seraient des descendants de la dernière dynastie des Askia de Gao et Askia Ishaq II.

L’histoire fait savoir que, dans tous les villages de Bourem, on trouvera une famille d’origine de Dakana ou descendant de Moustapha Abdrahamane. « Nous tenons ce récit de veilles personnes des années de 1800 », a-t-il indiqué.

Pour sa part, Abdourahamane Mohamed Assahiha, collectif du groupe Watshapp, initiateur du forum de Dakana, l’idée créatrice du forum a commencé sur les réseaux sociaux, plus précisément sur le groupe Watshapp en 2016, par un certain nombre de ressortissants de Dakana dont la diaspora dénommé « DakanaYzeye ». Ensuite, au file du temps c’est devenu une réalité grâce à la détermination de chacun. D’où l’initiative du forum de Dakana.

Par ailleurs, selon les conférenciers, pour une telle activité, il faut de l’argent. Pour dire que le forum a été financé par la contribution individuelle des filles et fils de la localité. Ils ont indiqué que le coût s’élève à 6 millions de FCFA. Ils ont précisé que le forum était basé sur trois principaux thèmes, à savoir : jeunesse et développement, les prêches sur les liens sociaux et la connaissance de la généalogie de Moustapha Abdourahamane, fondateur de Dakana.

Comme perspectives, les conférenciers recommandent dans le futur, le projet de développement de Bourem, la contribution de la diaspora, de faire de Dakana un patrimoine immatériel de l’humanité et la pérennisation du forum de Dakana.

Aux dires des conférences, le forum de Dakana doit servir de lien social. Et peut être utilisé comme un exercice de rassemblement en vue la gestion des problèmes que notre pays connait. « L’histoire doit être connue par tous », ont-ils indiqué. Avant de conclure, que le prochain forum aura lieu le 26 mars 2020.

Cette rencontre a été couplée avec la remise des diplômes d’honneur et de reconnaissance aux personnes qui se sont fait distinguées de par leur bonne volonté pour la réussite du forum de Dakana. Parmi eux, l’on a pu noter Alpha Maiga, journaliste communicant et Amadou Mahamane Touré, maire de Bourem.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de