Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Eau potable : La SOMAGEP annonce 34 702 branchements sociaux en 2019

jeudi 27 décembre 2018

« En 2019, la SOMAGEP réalisera 34 702 branchements sociaux dans la capitale Bamako et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays ». L’annonce a été faite le 27 décembre 2018, par Younoussi Hameye Dicko, PCA de la SOMAGEP, lors de l’ouverture de la 21ème session de son Conseil d’Administration.

Avec la mise marche en avril 2019 de la station de production d’eau de Kabala, avec une fourniture supplémentaire de 144 000 m3/jour, Bamako pourra faire un ouf de soulagement en matière d’eau potable. En effet, cette production annoncée, ajoutée aux 200 000 m3 déjà produit par jour, mettra sans nulle de nombreux quartiers de Bamako à l’abri des difficultés d’approvisionnement en eau. Et, déjà cela donne des idées à la SOMAGEP. Lors la 21ème session de son Conseil d’Administration, Younoussi Hameye Dicko, son PCA, a annoncé qu’en 2019, la société de distribution d’eau du Mali va réaliser un programme de branchements sociaux qui porte sur 34 702 familles à Bamako et à l’intérieur du pays.

La session qui devait permettre l’examen de l’état d’exécution du budget 2018 au 30 septembre 2018 et l’examen et l’approbation des budgets prévisionnels de 2019, a été mis à profit par le PCA pour léver le voile sur des grandes actions annoncées.

En plus de l’entrée en exploitation de la nouvelle Station de production d’eau de Kabala, il a annoncé la poursuite de la mise en œuvre du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales, avec la consolidation de l’intégration dans le périmètre de l’affermage de 72 nouveaux centres, y compris la reprise progressive de 12 centres.

En ce qui concerne le budget d’exploitation de l’entreprise, il dira qu’il se fonde sur le maintien des tarifs actuels, les projections de production d’eau, les ventes et la réalisation de nouveaux branchements. Quant au budget d’investissements, il a annoncé qu’il repose sur les besoins de renforcement et de renouvellement des moyens de production et de distribution de l’eau potable.

Pour cela, il a annoncé que les besoins prévisionnels d’investissements sont arrêtés à 10, 267 milliards de FCFA et seront entièrement financés à hauteur de 15, 11% par la capacité d’autofinancement de la SOMAGEP-SA et les 84,89% restants par concours bancaires. Par rapport au budget d’exploitation prévisionnel, il a annoncé un chiffre d’Affaires de 36,074 milliards de FCFA, avec comme principales composantes les ventes d’eau, les travaux remboursables, les frais de location et d’entretien compteurs ; soit une augmentation de 28,97% par rapport aux projections au 31 décembre 2018, arrêtées à 27,971 milliards de FCFA. « Les produits d’exploitation sont estimés à 36,666 milliards de FCFA, soit une hausse de 11 ?83% par rapport aux projections au 31 décembre 2018, arrêtées à 32,788 milliards de FCFA », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter que les charges d’exploitation sont estimées à 36 milliards de FCFA, soit une hausse de 6,93% par rapport aux projections au 31 décembre 2018, arrêtées à 33 ?671 milliards de FCFA. Et, d’annoncer que ce qui précède dégage un résultat d’exploitation prévisionnel pour l’exercice 2018 de 662,284 millions de FCFA.

Il a aussi salué la création par la SOMAGEP de 194 emplois dont 164 agents âgés de 20 à 40 ans, soit 85% de jeunes, et ce conformément à son plan de recrutement et à la faveur de la reprise de 72 nouveaux centre dans le cadre du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.