Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Consolidation de la paix : L’AJCAD arrive avec un projet d’un montant de 120 675 824, 78 FCFA

samedi 18 janvier 2020

Le mardi 14 janvier 2020, Adam Dicko, Directrice de l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie (AJCAD), a présidé la cérémonie de lancement du projet « Action des Jeunes pour la Paix ». Le montant total du projet financé par Peace Direct, s’élève à 120 675 824, 78 de FCFA pour une durée d’une année renouvelable.

Lors de cette cérémonie officielle, une présentation a été faite par Sokona Tounkara, chargée de projet « Action des Jeunes pour la Paix ». Selon elle, le projet vise à renforcer la participation des jeunes dans le processus d’instauration et de consolidation d’un climat de paix (Peace building) et de sécurité humaine durable dans les communautés et au niveau national.

Selon elle, le projet « Action des Jeunes pour la Paix » a 3 grands axes, à savoir : renforcement des capacités organisationnelles, institutionnelles et opérationnelles des groupements de jeunes et associations œuvrant pour la consolidation de la paix. Ensuite, appui aux actions de prévention et de consolidation de la paix et de la cohésion sociale. Enfin, soutien aux actions tendant à renforcer la sécurité humaine (actions urgentes, socioéconomiques et culturelles). Il intervient dans les zones de Kayes, Ségou, Mopti, Gao et le District de Bamako.

Les types d’objectifs définis par le projet en termes de subventions sont entre autres : une micro subvention vise à soutenir des actions communautaires portées par des organisations ou des individus, d’un montant de 150 000 à 2 500 000 FCFA pour une durée de de 6 mois au maximum. Les potentiels bénéficiaires sont les individus, groupement de jeunes, associations, informelles de jeunes (15 à 40 ans), des associations formelles. Et, dans des petites actions communautaires portées par des organisations formellement établies qui touchent plusieurs communautés, pour un montant qui varie entre 1 000 000 à 5 000 000 de FCFA, de 9 mois au maximum avec comme potentielles bénéficiaires, des associations formelles de jeunes ou travaillant directement avec les jeunes. Ensuite, dans des moyennes actions de réseautage au niveau national ou régional, d’un montant de 5 000 000 à 10 000 000 FCFA pour une durée de 12 mois, destinée aux associations formelles (légalement reconnues), réseaux, ONG nationale et plateformes. Enfin, des initiatives, projet nécessitant une intervention rapide et/ou urgentes, d’un montant de 25 000 à 1 000 000 FCFA, d’une durée de 1 mois, toutes catégories confondues.

Autres activités dans le cadre du projet selon elles sont : des foras d’échange, leadership et plaidoyer des jeunes.

Il faut noter qu’en septembre 2019, Peace Direct, ONG International œuvrant sur les questions d’implication des communautés à la base dans la gestion des conflits a identifié l’AJCAD comme structure pivot au Mali dans le cadre du projet (YAP) « Action des Jeunes pour la Paix » en d’autres termes, (Youth Actions for Peace). Qui vise à donner du soutien à des groupes de jeunes à travers des subventions et de l’accompagnement en République Centrafricaine, en République démocratique du Congo, au Mali et au Pakistan. Le projet met l’accent sur la participation des communautés à la base dans la recherche de solution à leur propres problèmes afin de renforcer la cohésion sociale, le vivre ensemble et la sécurité humaine.

Au Mali, après le lancement, un appel à la candidature sera fait par l’AJCAD, le lundi prochain à l’attention des organisations, des individus ayant un projet communautaire axé sur la consolidation de la paix. Des petites subventions seront octroyées à des projets pertinents qui seront retenus et AJCAD fera le suivi de la mise en œuvre. Les critères de sélection se font par rapport aux jeunes ou regroupements de jeunes (15 à 40), des associations informelles et formelles de jeunes, Organisation de la société civile (OSC), travaillant directement avec les jeunes, les Intervenants dans les zones, les Contribuant à la réalisation de la vision, bonne réputation et une légitimité dans la zone, habitué à développer les initiatives de paix, intervenants au niveau communautaire et avec les communautés.

Adam Dicko, directrice de l’Association des jeunes pour la citoyenneté active et la démocratie, (AJCAD), a déclaré pour la première fois, l’AJCAD a la possibilité de soutenir les initiatives venant des communautés ou même des personnes directement. L’objectif est de laisser l’aptitude aux communautés, aux personnes de proposer des initiatives pour la paix et la consolidation sociale.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav