Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Bonne Gouvernance : Transparency International renforce sa coopération avec CRI-2000

jeudi 19 septembre 2019

Le mercredi 18 septembre 2019, dans le cadre de la visite de Samuel Kaninda, conseiller régional Afrique de Transparency International dans notre pays et pour faire le suivi du projet, « renforcement de la présence de transparency international en Afrique subsaharienne volet III », une conférence d’échanges a été organisée sur l’implantation de transparence international en Afrique subsaharienne, sa vision, sa nouvelle stratégie et sur les acquis au Mali. C’était au grand hôtel de Bamako, sous la présidence de Abraham Bengaly, secrétaire général du ministère des réformes institutionnelles et des relations avec les institutions.

L’Objet de la visite du conseiller régional Afrique de transparency International est de faire le suivi du projet « renforcement de la présence de transparency international en Afrique subsaharienne volet III », financé par le gouvernement français par le biais du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, d’évaluer la feuille de route pour l’accréditation de Cri 2002 en tant que section nationale de transparency international (TI). Il est attendu de cette visite que les deux points cités ci-dessus soient réalisés et évalués.

Les activités prévues dans ce sens sont entre autres : des rencontres d’échanges et de partage avec les autorités maliennes, les partenaires techniques, et les organisations de la société civile engagées dans les questions de bonne gouvernance, l’organisation d’une conférence d’échanges et de partage sur le partenariat Cri- 2002/Transparency International, l’implantation de Transparency International en Afrique subsaharienne, la Vision 2030, la stratégie, la gouvernance, et les perspectives de Transparency International.

Il est à noter que pour la mise en œuvre du volet III de ce projet, en novembre 2018, transparency international et le ministère de l’Europe et des affaires étrangères de la France, ont signé une convention de subvention dont l’objectif général est de contribuer à la lutte contre l’impunité et à la promotion de la bonne gouvernance en Afrique subsaharienne. Ce projet est mis en œuvre dans quatre pays, à savoir : le Burundi, Madagascar, le Mali et le Togo.

Les conférenciers, Dr Abdoulaye Sall, président de Cri 2002, contact national de transparency international, ancien ministre, Samuel Kaninda, conseiller régional Afrique de transparency international, ont fait des communications sur le partenariat entre Cri 2002, l’implantation de TI en Afrique subsaharienne, vision 2030, stratégie gouvernance et perspective de TI.

Le Cercle de Réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI 2002) est responsable de la mise en œuvre des activités du projet qui a été officiellement lancé le lundi 11 février 2019 à Bamako et qui poursuit les objectifs tels que : la promotion de l’intégrité dans la gestion des affaires publiques/prisées via les citoyens, notamment les jeunes, les femmes, les syndicats, les autorités traditionnelles au Mali, et la vulgarisation des instruments juridiques de lutte contre la corruption au Mali.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.