Version imprimable de cet article Version imprimable | |

2ème tour de l’élection Présidentielle : IBK vainqueur selon les résultats provisoires

jeudi 16 août 2018

Selon Mohamed Ag Erlaf, ministre de l’Administration territoriale, Ibrahim Boubacar Keita arrive en tête du 2ème Tour de l’élection présidentielle, avec 1 798 632 voix, soit 67,17% des suffrages exprimés. Son challenger Soumaïla Cissé a obtenu 879 235 voix, soit 32,83 % des suffrages. Les résultats ont été publiés le 16 août 2018.

Le 12 août 2018, 8 000 462 maliens étaient invités dans les bureaux de vote à travers le pays pour choisir, dans le cadre du 2ème tour de l’élection présidentielle, entre IBK et Soumaïla Cissé.

Selon le ministre de l’administration territoriale, ce sont 2 763 339 maliens qui se sont présentés dans le bureau de vote, le jour du scrutin, pour voter. Malheureusement, le vote de 85 536 électeurs, ont été déclarés nuls. De telle sorte que les suffrages exprimés ont été estimés à 2 677 803 électeurs. Du coup, le taux de participation, entre le premier et le deuxième tour, a chuté à 34,54%.

En attendant, la cour constitutionnelle, IBK a été déclaré vainqueur provisoire du deuxième tour de l’élection présidentielle, avec 1 798 632 voix, soit 67,17% des suffrages exprimés. Et, son challenger Soumaïla Cissé a obtenu 879 235 voix, soit 32,83 % des suffrages.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en