Version imprimable de cet article Version imprimable | |

1/8ème de finale CAN 2019 : Les meilleurs étaient maliens, les vainqueurs sont ivoiriens

mardi 9 juillet 2019

Aigles du Mali contre Éléphants de la Côte d’Ivoire, le match de la libération n’est plus loin. Nombreux sont les maliens qui avaient espérer que le lundi 8 juillet 2019, les Aigles du Mali opposés aux Éléphants de la Côte d’Ivoire en 1/8ème de finale de la CAN Égypte 2019, allaient vaincre le signe indien. Bien qu’ayant dominé le match dans tous les sens, les maliens peu efficace devant les buts, ont été battus 1 but à 0. Et, pourtant, il faut que les supporters maliens se disent que leur équipe à gagner le match, sans remporter la victoire. Les statistiques sont claires !

Pendant le match, les maliens ont fait 18 tirs, alors que les ivoiriens n’ont eu que 8 tirs. Et, lorsque les aigles se donnaient 4 tirs cadrés, les Éléphants ne s’octroyaient que 2 tirs. En terme de possession de balle, le Mali s’est hissé à 60%, lorsque nos voisins ivoiriens se débâtaient avec seulement 40%. Quand aux passes, le Mali a battu la Côte d’Ivoire de loin, avec 419 passes contre 285. Et, en ce qui concerne la précision des passes, les Aigles du Mali ont terminé avec 80%, lorsque les Éléphants venaient derrière avec 70%.

Sur la base de ces statistiques, les maliens ne doivent pas « jeter le bébé avec l’eau de son bain ». Un travail formidable est entrain d’être fait. Et, il faut rester souder pour récolter les fruits. « … rester unis et continuer à travailler pour les prochains défis… », conseille le joueur Diadié Samassékou.

« Je suis terriblement abattu par cette élimination, car nous espérions aller le plus loin possible dans la compétition. C’est dommage que ça s’arrête à ce stade de huitièmes de finale. On a tout donné et on avait les conditions pour aller loin, faire l’histoire, mais c’est le football, si beau, si cruel aussi parfois... C’est un moment de tristesse et de grande frustration, mais on doit se relever et continuer à travailler dans la bonne dynamique. Personnellement c’est un grand privilège d’avoir fait partie de l’équipe et je remercie tous les supporters et l’ensemble du Peuple Malien pour le grand soutien et l’encouragement sans faille tout au long de notre parcours. Maintenant on doit rester unis et continuer à travailler pour les prochains défis. Un Peuple - Un But - Une Foi ». Ses mots du joueur de l’équipe nationale du Mali, Diadié Samassékou (https://www.facebook.com/Diadiesama...), doivent être reçus comme un baume dans le cœur meurtri de chaque malien après cette énième défaite injuste face aux éléphants de Côte d’Ivoire. « Rester unis et continuer à travailler pour les prochains défis », semble être la seule issue qui s’offre aux Maliens s’ils veulent que leur pays compte demain et dans tous les domaines.

Avec « Si », on mettrait Paris dans une bouteille. Donc, arrêtons d’accuser un entrain qui nous a donné beaucoup de plaisir avec ses jeunes. Nous sommes tombés en 1/8ème de finale, par manque de chance. C’est la difficile loi du football. On peut perdre un match par manque de chance et c’est ce qui est arrivé au Mali le 8 juillet 2019.

Retenons que des matchs Mali/Côte d’Ivoire, les ivoiriens ne se sont jamais aussi sentis mal sur le terrain de jeu. Les meilleurs étaient maliens, même si les vainqueurs sont ivoiriens. Donc, « … rester unis et continuer à travailler pour les prochains défis… ».

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de