Lutte contre la COVID-19 : L’hôpital dermatologie de Bamako outille son personnel

vendredi 17 juillet 2020

Pr Akory Ag Iknane, directeur général de l’institut national de la santé publique, a procédé à l’ouverture des travaux de l’atelier de formation sur la gestion des risques biologiques dans la prise en charge des cas d’infections à la COVID-19, au niveau de l’hôpital dermatologie de Bamako (HDB). Cet atelier a été organisé en deux sessions du 15 au 16 juillet 2020 et du 17 au 18 juillet 2020. C’était dans les locaux dudit hôpital.

L’objectif est de fournir aux personnels de l’hôpital dermatologie de Bamako (HDB) les connaissances, les techniques, les compétences et les procédures nécessaires à la gestion des risques biologiques. Spécifiquement, il s’agissait de former le personnel de HDB en charge du diagnostic et du traitement, à l’utilisation correcte des équipements de protection individuelle, à la décontamination et l’élimination correcte des déchets, et le transport des matières infectieuses.

Rappelons que suite à la flambée de la maladie en Afrique, notre pays a élaboré le plan d’action pour la prévention et la réponse à la maladie. C’est dans cette optique que l’association malienne de biosécurité et de bio-sureté (l’AMBIOS) a souhaité contribuer aux efforts du Ministère de la santé et des Affaires sociales dans la mise en œuvre de ce plan au Mali.

Selon le Pr Djibril Sangaré, président de l’AMBIOS, son association à travers les modules de la formation proposée, renforcera les capacités de l’hôpital de dermatologie de Bamako en matière de ressources humaines dans la gestion du risque biologique lié à la biosécurité, la bio-sureté et le transport des substances infectieuses.

Le Pr Djibril Sangaré a indiqué que depuis les premières semaines de la confirmation officielle de la maladie à Covid-19 au Mali, l’hôpital a reçu les premiers cas suspects et les premiers malades participant ainsi avec les autres hôpitaux à la riposte contre cette pandémie. Ceci est une des raisons pour organiser cette formation dans ses locaux.

Le Pr Sangaré a affirmé que durant la formation, les participants repartis en deux groupes bénéficieront de cours théoriques mais aussi d’exercices de groupes et de partages d’expériences individuelles. Pour ce faire, il a exhorté les participants à une présence participative et interactive pour tirer un meilleur bénéfice de l’atelier dans l’exercice de leurs activités professionnelles.

Le président de l’AMBIOS a remercié et encouragé l’HDB à multiplier de telles activités de formation continue qui contribueront à la qualité de la prise en charge de la COVID-19. Pour lui, l’AMBIOS souhaiterait solliciter l’INPS à encourager les autres hôpitaux à initier des formations similaires pour un contrôle multidisciplinaire da la COVID-19 au Mali.

Le Pr Ousmane Faye, directeur général de l’hôpital dermatologie de Bamako, a estimé qu’il est indispensable de maitriser tous les risques, les gestes afin d’éviter l’infection des agents de santé et également d’éviter de propager le virus à travers la population. Selon lui cette formation de renforcement de capacité permettra de les protéger et de protéger la population. Pour cela, il a encouragé les participants à persévérer et à adopter les gestes barrières qui constituent l’arme pour freiner la propagation de cette maladie.

Pour sa part, le Pr Akory Ag Iknane, directeur général de l’institut national de santé publique, coordinateur national de lutte contre la COVID-19, dira que cette formation entre dans les différentes stratégies mises en place par le ministère de la Santé et des Affaires sociales, pour contrer la maladie à coronavirus. Il a estimé que c’est un élément clé qui doit permettre non seulement de maitriser toute la chaine de transmission, d’offrir au patient des services de qualité sans risque. Il a espéré que cette initiative va se répéter dans les autres structures de prise en charge biologique de cas de diagnostic. Pour lui, ceux qui dispensent des soins doivent être protégés et être en bonne santé.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav