• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Election présidentielle au Mali : l’Appel au calme du Consortium Panafricain des Observateurs Electoraux de la Société Civile Africaine et de la Diaspora en Europe

    « Cette proclamation provisoire qui provient après une centralisation et consolidation des résultats en toute transparence devant les représentants des candidats et aussi en présence d’observateurs nationaux et internationaux, notre Consortium se félicite que

    Présidentielle au Mali/ MIOE-O2A : « le 2ème tour de l’élection présidentielle … a été libre, transparente et équitable »

    « La mission Internationale d’Observation Electorale des ONG et Associations Africaines (MIOE-O2A) considère que le second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018 a été libre, transparente et équitable ». La déclaration a été faite Tetevi Nyatefe Eli,

    Second tour de la présidentielle au Mali : Que dit la Mission d’observation électorale de la société civile africaine ?

    "Nonobstant quelques insuffisances, La mission d’observation électorale de la société civile africaine (LA MOESCA) s’accorde pour affirmer que le deuxième tour de l’élection présidentielle du 12 aout 2018 en République du Mali s’est déroulé dans un climat apaisé,

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Zantièbougou-Kolondièba-Frontière de la Côte d’Ivoire : Une route bitumée dans 24 mois

    lundi 14 novembre 2016 , par Assane Koné

    Dans 24 mois, si tout marche bien, le Mali sera rélié à la Côte d’Ivoire par une route qui partira de Zantièbougou et passera par Kolondiéba. IBK, Président de la République du Mali procédé le dimanche 13 novembre 2016 au lancement officiel des travaux de construction de cette route.

    La route Zantiébougou-Kolondieba- Frontière de Côte d’Ivoire aura une distance de 140 km. Considérée comme le maillon manquant du corridor Bamako-Bougouni-zantiebougou-kolondieba-Boundiali-Kani- Port de San Pedro, en Côte d’Ivoire et long de 1046 km, elle verra le jour dans 24 mois.

    Le coût total du Projet est estimé à 70 milliards de FCFA. Il est financé par la BAD, l’U.E, L’UEMOA, et BN.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce