Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Rencontres de Bamako 2019 : Plus de 300 photographes et vidéastes ont postulé

mardi 21 mai 2019

La 12ème édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, qui coïncide cette année avec les 25 ans de l’évènement, aura lieu du 30 novembre au 31 décembre 2019. Pour réussir l’organisation de la messe de la photographie sur le continent, l’équipe chargée de l’organisation ne veut rien faire au hasard. Déjà, du 14 au 16 mai 2019, Bamako a abrité un atelier curatorial présidé par Lassana Igo Diarra, Délégué Général des Rencontres.

« Cette rencontre avait pour objectif de procéder à la sélection des candidats à l’exposition panafricaine, suite à la clôture de l’appel à candidature le 1er mai 2019, auquel plus de 300 photographes et vidéastes du continent et de la diaspora ont postulé sur la base de la thématique générale : ‘’Courants de conscience’’ », nous a indiqué Igo Diarra, Délégué Général des Rencontres. Avant d’ajouter que la rencontre du Comité de conseillers curatoriaux était aussi l’occasion de réfléchir sur le programme de cette édition particulière de la Biennale, qui célèbrera ses 25 ans d’existence. Aussi, il devait étudier les projets spéciaux proposés par le Directeur artistique.

Cette rencontre de trois jours a enregistré la participation du Directeur artistique de la 12ème édition des Rencontres de Bamako, Dr Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, les conseillers artistiques Akinbode Akinbiyi et Seydou Keita, ainsi que les co-commissaires Aziza Harmel, Astrid Lepoultier et Kwasi Ohene-Ayeh.

« La 12ème édition des Rencontres de Bamako favorise ainsi un mode collaboratif avec la mise en place d’un Comité de conseillers curatoriaux qui reflète, par sa composition, les dynamiques talentueuses et diverses de producteurs culturels, tous engagés sur le continent africain », a indiqué Igo Diarra. Avant d’ajouter que les résultats de l’atelier curatorial ont été partagés dans le cadre d’une conférence de presse qui s’est tenu le 16 mai 2019 au Musée National du Mali.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de