Version imprimable de cet article Version imprimable | |

L’AGETIC se dote d’un budget 2018 de 2 898 577 000 F CFA

mercredi 11 avril 2018

Cheik Oumar Maiga, secrétaire général du ministère de l’économie numérique et de la communication, a présidé le mardi 3 avril 2018 l’ouverture des travaux de la 14ème session ordinaire du conseil d’administration de l’Agence des Technologie de l’Information et de la Communication (AGETIC).

Selon le secrétaire général, les technologies de l’information sont de vrais leviers stratégiques de transformation de notre administration dans le but de répondre aux attentes des citoyens et des entreprises. Les grands chantiers de l’AGETIC dira M. Maiga, ont été enlisés par des récessions budgétaires récurrentes depuis 2012. Malgré ces réalités, l’Agence par ses activités annuelles, s’est attelées à la mise en œuvre des actions prioritaires retenues dans les documents de politiques nationales, de plan stratégique national des TIC et du plan Mali numérique 2020 adoptés par le gouvernement.

Il a indiqué que dans le cadre de l’exécution des phases supérieures de l’intranet de l’administration, le plan opérationnel du programme de développement institutionnel 2ème génération pour la période 2017-2021 a été adopté par le gouvernement et un plan d’actions a été soumis au commissariat au développement institutionnel.

Il faut noter que le programme d’activités et de budget 2018, s’articule autour des objectifs suivants : la modernisation publique, la décentralisation numérique des communes du Mali, l’intégration des TIC dans les programmes de l’éducation, de l’administration scolaire et de la recherche.

« Le réseaux intranet de l’administration reste le maillon indispensable des TIC, pour l’instauration de la bonne gouvernance entre les entités administratives et les citoyens », a-t-il estimé. Avant de dire qu’à l’instar des pays émergents, la modernisation de notre administration passe par l’utilisation d’un portail administratif dynamique qui intègre l’ensemble des applications développées par tous les départements ministériels. Les enjeux en cours sont énormes. Selon lui l’intranet est une source de croissance pour l’Etat et permet aux usagers d’être en possession de toutes les informations institutionnelles et administratives du pays, avec des gains de temps et de productivité.

Dans le cadre de l’édification du programme e-gouvernement, selon lui, il est impérieux que tous les départements ministériels collaborent étroitement avec l’AGETIC qui représente le point focal de du département de la communication, afin de réaliser le plein potentiel des TIC et de permettre l’information et l’interconnexion de l’ensemble des services et l’Etat en évitant le risque et les inconvénients d’une administration fonctionnant à deux vitesses. « C’est à ce prix que le projet intranet pourrait atteindre tous ses objectifs conformément aux orientations contenues dans le document de stratégie nationale Mali 2020 », a-t- il indiqué.

Lors de cette session les administrateurs ont examiné le projet de rapport d’activités 2017, le projet de programme d’activités et budget 2018, le projet de budget 2018 de l’AGETIC, évalué à 2 898 577 000FCFA, soit une baisse de 47% par rapport à l’exercice 2017.

S’agissant de la popularisation de l’accès à l’intranet, il est prévu, la connexion des 6 communes du district de Bamako afin d’offrir l’accès à l’Internet aux citoyens par Wifi gratuit. Dans le cadre de l’éducation et du renforcement des capacités, il dira que l’AGETIC poursuivra le projet pour 4 groupes scolaires.

Pour conclure son intervention, il a invité les administrateurs à faire des analyses judicieuses et à formuler des recommandations pertinentes, afin que l’agence joue pleinement sa partition dans le développement sectoriel des TIC.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !