Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Des scientifiques découvrent des rayons gamma cosmiques de la plus haute énergie au Tibet

vendredi 5 juillet 2019

Une équipe de recherche conjointe composée de scientifiques chinois et japonais a découvert des rayons gamma cosmiques de la plus haute énergie jamais observés depuis un observatoire au Tibet, offrant une nouvelle perspective pour explorer l’univers extrême.

L’énergie des rayons gamma est aussi élevée que 450 TeV, ce qui équivaut à 45 milliards de fois l’énergie des rayons X pour un diagnostic médical, ont indiqué les chercheurs de l’Institut de physique des hautes énergies de l’Académie des Sciences de Chine lors d’une conférence de presse mercredi.

Les scientifiques pensent que ces rayons gamma énergétiques proviennent de la nébuleuse du Crabe, un célèbre rémanent de supernova dans la constellation du Taureau, à environ 6.500 années-lumière de la Terre.

Auparavant, l’énergie la plus élevée jamais observée pour un photon à rayons gamma était de 75 TeV, détectée par le télescope HEGRA Cherenkov en Allemagne.
"Avant cette découverte, de nombreux scientifiques pensaient que les photons ne pouvaient pas être accélérés à une énergie supérieure à 100 TeV", a indiqué Huang Jing, chercheur de l’institut et porte-parole de l’expérience au Tibet.

"Cette découverte marque une étape historique dans la recherche de l’origine des mystérieux rayons cosmiques", a estimé Chen Yang, professeur et expert du rémanent de supernova à l’Université de Nanjing.

Les scientifiques avancent comme hypothèse les étapes suivantes pour générer des rayons gamma de très haute énergie : premièrement, les électrons sont accélérés jusqu’à PeV (1.000.000 milliards d’électrons volts) dans la nébuleuse, puis les électrons PeV interagissent avec la radiation du fond diffus cosmologique (CMBR), la radiation rémanente du Big Bang remplissant l’univers entier, puis un photon CMBR est lancé jusqu’à 450 TeV avec un électron PeV.

Les chercheurs concluent donc que la nébuleuse du Crabe est l’accélérateur naturel d’électrons le plus puissant connu à ce jour dans notre galaxie.

La nébuleuse du Crabe a été produite par une explosion de supernova en 1054, qui a été enregistrée dans des documents historiques officiels de la dynastie Song du Nord (960-1127) dans la Chine ancienne.

En 1969, des scientifiques ont découvert un pulsar qui effectue 30 rotations par seconde, intégré à la nébuleuse. A l’ère moderne, la nébuleuse du Crabe a été observée à toutes les longueurs d’ondes électromagnétiques, allant de la radio aux rayons gamma de très haute énergie.

Radio Chine Internationale

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.