Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Forfaits Internet Mobile : Orange Mali baisse ses prix

jeudi 18 janvier 2018

Orange Mali a procédé, le mercredi 17 janvier 2018 à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, au lancement de sa toute nouvelle gamme de forfait Internet Mobile. « Par cette nouvelle tarification Orange Mali procède à une très forte baisse des prix des forfaits Internet Mobile, et ce, jusqu’à 63% de réduction », a indiqué en substance Brutus Sadou Diakité, directeur général adjoint de Orange Mali, en compagnie de Amaury Drouin, directeur marketing de Orange Mali.

« Après avoir été le 1er et seul opérateur aujourd’hui à lancer la technologie de très haut débit mobile 4G, et tout récemment la fibre 100% fibre sur le marché d’entreprise et résidentiel, Orange Mali innove comme à l’accoutumée et démontre encore une fois de plus, son leadership dans le domaine des télécommunications », a déclaré le conférencier principal.

Selon lui, après des investissements très importants à hauteur de 100 milliards de FCFA pour le renouvellement de la concession et l’acquisition de la licence 4G, et son vaste programme de modernisation du réseau, Orange se positionne comme le partenaire stratégique de la transformation du Plan Numérique Mali 2020.

Il a indiqué que c’est pour faire vivre une expérience inédite du très haut débit mobile et répondre aux besoins en usage de ses clients, que Orange Mali a introduit à compter du mercredi 17 janvier 2018, 3 nouvelles gammes de forfaits Internet Mobile à la durée : des pass jours, des pass semaine et des pass mois à partir de 100F.

Pour plus de précision, il a donné des détails sur les nouveaux tarifs des MO et des GO. Selon lui, pour les pass jours, 10 MO sont proposés à 100F et 50 MO est proposé au prix de 250 Fcfa pour une durée de 4jours. En ce qui concerne les pass semaine, il dira que les nouveaux tarifs sont : 100 MO à 500 Fcfa, 500 MO à 1500Fcfa et 1,2 GO à 3000 Fcfa pour 7 jours. Rapport aux pass mois, il a indiqué que le nouveau prix des 500 MO est à 2000 Fcfa, les 2 GO à 5000 Fcfa et les 5 GO à 10 000 Fcfa.

Avec l’introduction de la nouvelle gamme de forfaits Internet Mobile, selon le conférencier, Orange Mali dévient le 1er opérateur à baisser les prix, en les rendant moins cher et de meilleure qualité au plus grand nombre. Ils ont ajouté que les clients peuvent acheter les forfaits internet mobiles en composant toujours le même code sur leur mobile ou par Orange money.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Réactions

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques