Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival international de slam et humour du Mali : La 4eme édition aura lieu du 13 au 20 mars 2017 à Bamako

jeudi 3 novembre 2016

C’est dans le but d’instaurer un dialogue interculturel entre les jeunes maliens autour du slam en vue d’améliorer leur expression écrite et orale que l’Association Agoratoire, en partenariat avec l’Institut français du Mali, organise la 4ème édition du festival international de slam et humour du Mali (Fish) du 13 au 20 mars 2017. Cette édition est placée sous le thème : « Jeunesse et culture ». En prélude à cet événement, la compétition nationale de la poésie au Mali (Massa Slam) aura lieu du 20 janvier au 13 mars 2017.

L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de presse organisée, le mercredi 2 novembre 2016 à l’Institut français du Mali, par les responsables Agoratoire. Cette rencontre a servi d’occasion aux organisateurs pour expliquer aux journalistes les tenants et aboutissants des deux événements phares qui auront lieu entre le 20 janvier au le 20 mars 2017 à savoir : la compétition nationale de la poésie (Massa Slam) et le festival international de slam et humour du Mali (Fish-Mali).

Selon le directeur artistique du Fish Mali, M. Abdoul Aziz Koné, le Fish Mali est une activité artistico-culturelle qui contribue à la consolidation de l’éducation à la paix et au dialogue interculturel en milieu jeune. Il a jouté que l’objectif de cette manifestation culturelle contribue à la promotion des valeurs culturelles et des édifices culturels à travers l’implication de la jeunesse. Aussi, il consiste à promouvoir le slam et l’humour comme outil d’expression, de découverte, de rencontre et de partage culturel. Il permet également aux enfants, jeunes, parents et enseignants de se rassembler autour des thèmes : « Paix, éducation, citoyenneté et sécurité ».

S’agissant du choix du thème, M. Aziz Koné dira qu’il se justifie par le fait que le Fish Mali est déterminé à appuyer le développement des jeunes en faisant d’eux des acteurs essentiels pour trouver des solutions aux défis auxquels ils font face aujourd’hui au Mali.

Aux dires du Directeur artistique, le Massa Slam mettra en compétition les élèves, les étudiants, des humoristes et slameurs de Bamako et des régions afin de détecter les champions. Et ces champions presteront lors du festival. Pour atteindre les jeunes « nous avons lancé un appel à la candidature à la radio Maliba Fm » a-t-il fait savoir.

« Ces concours permettront aux élèves de mettre en relief leurs textes devant le public, ce qui a un impact très positif chez l’élève, cela développe en lui la confiance en soi, la prise de parole en public et le leadership », a précisé M. Koné.

De son coté, la représentante de la Directrice de l’Institut français du Mali a salué l’initiative des membres de l’Agoratoire pour ses efforts consentis dans la vulgarisation de la langue française. Avant de leur réitérer tout le soutien de l’Institut pour l’organisation de ces deux événements.

En effet, tout au long du Festival, les ateliers d’écritures pour développer l’apprentissage de la langue française chez l’élève et la simulation de performances auront lieu. Les panels sur plusieurs thématiques et des projections de film « slam » sont au programme.

La particularité de l’édition 2017, sera la participation du fondateur du slam, Mark Kelly Smith (Américain), Agalawal (Humoriste Ivoirien) et Oxmo Puccino (poète Franco-malien). L’installation des villages du festival dans chaque commune de Bamako et la visite dans les centres d’orphelinat avec les artistes vont émailler l’événement.

Il faut noter que Agoratoire est un club artistique et culturel crée en 2008 par les étudiants du conservatoire Balla Fasséké Kouyaté du Mali dans le but de promouvoir les arts oratoires (Slam, le conte, l’art griotique, le théâtre ect.). Il regroupe en son sein des jeunes musiciens, chanteurs et slameurs, dramaturges, conteurs, cinéastes, plasticiens etc.

Moussa Mallé SISSOKO

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Réactions

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques