• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Enchères pour une « Mona Lisa africaine » découverte à Londres

    jeudi 8 février 2018 , par Assane Koné

    Après plus de quarante ans de mystère, la « Mona Lisa africaine » est réapparue. Ce tableau représentant le portrait d’une Nigériane a été retrouvé dans un appartement de Londres et sera prochainement mis aux enchères, a-t-on appris mercredi 7 février.

    Ce portrait de la princesse Ife Adetutu Ademiluyi, surnommée « Tutu », peint en 1974 par l’artiste nigérian Ben Enwonwu, sera mis en vente le 28 février par la maison d’enchères Bonhams, une vente retransmise en direct à Lagos pour permettre aux acheteurs potentiels de se manifester.

    « Symbole d’espoir »

    Le portrait fut perdu de vue après sa dernière exposition, en 1975. « Depuis quarante ans, c’est une peinture légendaire, tout le monde en parle, se demande où est “Tutu” ? », a rappelé le romancier nigérian Ben Okri, lauréat du Booker Prize.

    « L’artiste n’a pas simplement représenté la jeune fille, il a représenté toute la tradition. C’est un symbole d’espoir et de régénération au Nigeria, le symbole du phénix renaissant de ses cendres. »

    Ben Enwonwu a peint trois versions de Tutu, mais les trois tableaux avaient disparu jusqu’à ce que l’un d’eux soit retrouvé par Giles Peppiatt, directeur de l’art moderne africain chez Bonhams. Des particuliers l’avaient contacté après le succès de ventes d’art nigérian.

    « Dès que je l’ai vu, j’ai su »

    « Je suis entré dans cet appartement londonien et je l’ai vu accroché au mur, c’était à peu près la dernière chose que je m’attendais à voir, raconte Giles Peppiatt. Dès que je l’ai vu, j’ai su que c’était l’authentique, mais je ne pouvais pas dire ça aux propriétaires à l’époque, car on ne peut pas juste dire ça. »

    Une fois la découverte authentifiée, la famille, « sans surprise, a été assez stupéfaite ». Le portrait, exposé pour la dernière fois à l’ambassade d’Italie à Lagos, avait été acheté par le père de famille lors d’un voyage d’affaires.

    « Lancer le débat »

    Selon Giles Peppiatt, l’artiste « était secrètement amoureux de son modèle, une très jolie femme ». Le tableau « est assez audacieux, avec la lumière sous le menton, qui attire l’attention sur la tête », décrit-il.

    Le tableau est estimé entre 200 000 et 300 000 livres (226 000 à 339 000 euros). Mais pour Ben Okri, sa valeur est plus que financière. Cela va « lancer le débat », estime-t-il : les peintres africains n’ont « jamais eu » l’attention qu’ils méritent, selon lui. « C’est l’œuvre parfaite pour commencer » à se demander pourquoi, ajoute-t-il.

    www.lemonde.fr

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce