• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Abba Wayne : Un nouveau tournant avec KEYZIT Mali

    mercredi 14 février 2018 , par Assane Koné

    Sans doute parmi les artistes de la nouvelle génération qui font le plus parler d’eux. Abba Wayne, le jeune prodige du rap malien, vient de regagner la famille Keyzit. Une signature au sein de la maison de disque qui n’émeut point toute personne qui mesure à la juste valeur le talent de l’artiste.

    De son vrai nom Ibrahim SANGHO, Abba Wayne est né à Bamako en 1995 et a commencé à s’intéresser au rap en 2008. Avec des amis à l’époque, ils écrivaient des textes de rap en s’inspirant d’artistes internationaux comme Burna Boy du Nigéria ou encore Bambi le Guyanais. Le jeune Abba Wayne, de par son style unique, caractérisé par une voix grave, un flow nonchalant mais imposant, a réussi à se distinguer très tôt. Son morceau qui l’a révélé, « AN BE FEU LA », en si peu de temps est devenu un tube dans la capitale malienne. Les boites de nuits et autres endroits de détentes le joue en boucle au quotidien. La jeunesse, envoutée par son talent, l’a aussitôt propulsé au rang des artistes confirmés. L’artiste a enchainé avec plusieurs autres morceaux qui ont été aussi très bien accueillis. Nous pouvons citer entre autres « IKADI », « FAALI », ou encore « BAMAKO ». Sa source d’inspiration, il puise dans le quotidien de la jeunesse Malienne, dit-il.

    Après avoir fait plusieurs premières parties d’artistes internationaux au stade Modibo Keita de Bamako et autres salles mythiques de la capitale, il annonce son premier concert pour le 28 octobre 2017 au Palais de la culture de Bamako. Ce concert qui au départ était appréhendé par certains comme une prise de risque a été plutôt une incroyable réussite. Un moment inoubliable qui a fortifié la carrière du jeune artiste en confirmant son côté adulé par les jeunes mélomanes.

    Abba Wayne, grâce à cette montée exponentielle a été nominé sans surprise au Tamani d’Or 2017, la plus grande cérémonie musicale malienne, dans la catégorie révélation. Un très beau début pour ce jeune artiste pétri de talent qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Il vise loin et compte vraiment hisser le drapeau du Mali très haut. Avec pour seuls armes sa détermination et sa passion pour le rap. Cette signature au sein de la maison de disque Keyzit, tombe du coup très bien pour apporter un plus à l’ambition du jeune homme.

    Désormais dans la peau d’un porte parole des jeunes, Abba Wayne, conscient de sa position d’exemple, invite les jeunes à ne pas baisser les bras, à croire en ce qu’ils veulent en plaçant le sérieux au devant de toute chose.

    Correspondance particulière

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce