Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Télédermali : deux nouvelles régions dotées de la...

lundi 20 mai 2019

Télédermali : deux nouvelles régions dotées de la Télédermatologie

Un an après le lancement officiel de la télédermatologie dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Tombouctou, Dr Fanta Niaré Dembélé, directrice générale du centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM) a procédé le lundi 20 mai 2019 au lancement officiel de l’atelier de la télédermatologie dans les régions de Kidal et de Taoudéni. Ce projet de 3 ans a été entièrement financé par la Fondation Pierre Fabre, à un coût d’environ 10 000 000 FCFA.

L’ouverture des travaux de cet atelier s’est déroulée au CNAM, en présence du Pr Ousmane Faye, coordinateur du projet télédermali, du représentant de la Fondation Pierre Fabre. Il a été couplé avec la remise des kits aux directeurs de centre des deux régions bénéficiaires.

La présente rencontre qui a réuni 14 dermatologues du CNAM, 4 spécialistes en informatique médicale et é-santé, 2 directeurs régionaux de la santé, 25 agents de santé, a porté sur : la prise en charge des dermatoses courantes, l’utilisation de la plateforme de télé-expertise et d’une caméra digitale.

La maitrise de ces 3 modules permettra la mise en place du réseau d’échange entre les spécialistes et agents de santé pour que les populations résidant dans les zones les plus reculées comme Kidal et Taoudéni aient accès aux mêmes dermatologues spécialisés qu’un habitant de la capitale. Selon la directrice du centre national d’appui à la lutte contre la maladie, ceci marquera un tournant décisif dans l’histoire de la dermatologie au Mali et placera définitivement notre pays en tête des champions de la télémédecine en Afrique.

Dr Fanta Niaré Dembélé, pour l’occasion n’a pas manqué de féliciter les initiateurs et tous les acteurs de cette innovation. Elle a tenue également a remercié la coopération française à travers la fondation Pierre Fabre pour son soutien financier à la concrétisation de ce projet parmi tant d’autres. Aussi, elle a demandé aux directeurs régionaux de suivre cette activité et à veiller à sa pérennité par une gestion optimale du matériel qui leur a été remis et surtout une supervision continue.

Pour le Pr Ousmane Faye, coordinateur du projet télédermali, ce projet vise à améliorer la santé cutanée des populations au Mali où qu’ils se trouvent et de faire en sorte que l’ensemble des centres de santé de référence du pays soient connecté à l’ensemble des dermatologues de façon à prendre en charge tous les malades qui ont les problèmes de peau. Il a indiqué par kits de télédermatologie, on compte à 400 000 FCFA à 450 000FCFA, dont un coût total d’environ 10 000 000FCFA.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de