Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Syndicalisme au Mali : La CDTM reçoit de nouveaux adhérents

mercredi 3 juillet 2019

Le mercredi 3 juillet 2019 s’est déroulée à la Centrale démocratique des travailleurs du Mali (CDTM), la cérémonie d’adhésion de nouveaux adhérents que sont : la section de la direction générale du commerce, de la concurrence et de la consommation (DGCC) et la section des Douanes. C’était au siège de la CDTM à l’Hippodrome I de Bamako.

Cette cérémonie a regroupée les membres des bureaux exécutifs nationaux des syndicats affiliés, les membres de la section de la direction générale du commerce, de la concurrence et de la consommation et les membres de la section des Douanes.

A l’entame de ses propos, en s’adressant aux nouveaux adhérents, Mme Sidibé Dédeou Ousmane, secrétaire général de la CDTM dira, « nous sommes condamnés à travailler en synergie d’action au bénéfice des travailleurs du Mali en général et ceux de la CDTM en particulier. Et, cet esprit, nous devons le construire ensemble car dans notre famille, la vôtre à partir de cet instant vous serez avec des camarades engagés, motivés et surtout déterminés pour la cause ». Elle a fait savoir que leur adhésion renforcera la CDTM et l’ouvrira les portes de leurs différents secteurs si sensibles.

De la part des affiliés, la CDTM attend un travail syndical inclusif la permettant de réaffirmer davantage son poids sur l’échiquier syndical national, voir international. Selon Mme Dédeou, leur vision commune du syndicalisme et de la chose syndicale les obligent à travailler autrement. Elle a invité tous les affiliés de la CDTM à faire en sorte que la Centrale prospère afin de répondre aux attentes des vaillants travailleurs du Mali. Elle a affirmé la détermination de la CDTM à faire le syndicalisme autrement et surtout son ambition d’être une Centrale moderne et à la pointe de l’évolution du monde.

Abdoulaye Koné, secrétaire général du Syndicat national de la Douane, après avoir annoncé solennellement leur adhésion à la CDTM. Il a invité les syndicats à sauvegarder le pays.

Pour sa part, Alassane Doumbia, secrétaire général de la section syndical de la Direction générale du commerce, de la concurrence et de la consommation, a précisé que cette affiliation ne relève point du hasard. « Il se trouve que nos camarades de lutte à l’unanimité partagent avec la CDTM les mêmes idéaux et les mêmes valeurs de la vie syndicale », a-t-il expliqué. Par ailleurs selon lui, force est de reconnaitre aujourd’hui que les intérêts matériels et moraux des agents de la DGCC ne sont guère défendus. « Ainsi, cela ne souffre d’aucune ambiguïté que cette affiliation serait un tremplin pour la défense desdits intérêts », a-t-il déclaré. Pour ce faire, la DGCC s‘engage à se conformer au cadre législatif et règlementaire en vigueur au sein de la CDTM. Autrement dit, la Centrale ne sera point déçue d’elle.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de