Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Stockage des céréales au Mali : L’OPAM forme des agents

mercredi 6 juin 2018

Renforcer les capacités des gestionnaires de stocks de céréales et des agents phytosanitaires en gestion et en conservation des céréales, ce sont entre autres quelques objectifs clefs d’une formation qui a été officiellement lancée le lundi 4 juin 2018 à Bamako, dans l’enceinte de l’Office des Produits Alimentaires du Mali (OPAM).

Plus de quarante agents, précisément 42 agents de l’OPAM et de la direction de la sécurité alimentaire, on prit part à cette formation de 4 jours, du 4 au 8 juin 2018. En plus des 10 participants du district de Bamako, les 15 autres sont venus de 6 autres régions du pays. A savoir : Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou et Gao.

« 5 millions de d’Euro », un peu plus de 2 milliards de nos francs, c’est la somme prévue par les bailleurs, pour ce programme de renforcement de la sécurité alimentaire au Mali (PRORESA). Nous à témoigner Olivier LEFAY, représentant de l’Union Européenne, au cours de sont intervention lors de la cérémonie de lancement. Il n’a pas oublié de signaler que 21% de cette somme sera consacré aux activités de l’OPAM. Une initiative saluée par TRAORE Abdoulaye, DGA de l’OPAM.

Pour Ousmane TRAORE, représentant du Ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire : « l’objectif recherché, est le renforcement, d’intensifier les dispositifs en faveur de la sécurité alimentaire » ce qui passe forcement par « le contrôle de qualité interne et externe des céréales », a-t- il ajouté.

Pour les organisateurs de cet événement, cette formation des responsables, des magasiniers et des agents phytosanitaires, permettra à coup sûr une bonne pratique de l’entreposage et du traitement des céréales. Et la maitrise des procédés de sécurité, des techniques de contrôle de qualité, de pesée des céréales et de tarage des sacs, sera captée à jamais par ces participants pour une bonne application à l’issue des classes.

Moïse Diallo

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.