| |

LANCEMENT DU PRAPS-2 A DAKAR : Plus de 13 millions de personnes touchées par les actions

samedi 9 avril 2022

Avec le lancement du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS-2 financé par la Banque mondiale pour un montant total de 375 millions de dollars, plus de 13 millions de personnes supplémentaires (dont au moins 30% de femmes) seront directement touchées par les actions convenues.

Le Comité permanent Inter Etats de lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS) en collaboration avec ses partenaires, notamment la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et la Banque mondiale, ont procédé lundi 28 mars dernier, à Dakar au lancement officiel de la deuxième phase du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS - 2).

Selon le communiqué du Cilss, l’événement a eu lieu en présence des autorités des pays participants au projet (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) et de l’ensemble des parties prenantes y compris des représentants des bénéficiaires.

Le communiqué souligne qu’avec le PRAPS-2 financé par la Banque mondiale pour un montant total de 375 millions de dollars, plus de 13 millions de personnes supplémentaires (dont au moins 30% de femmes) seront directement touchées par les actions convenues qui comprennent, entre autres le financement des infrastructures supplémentaires, notamment plus de 368 points d’eau, 84 marchés à bétail, 219 unités vétérinaires, 535 parcs à vaccination ; la vaccination d’au-moins 90% des bovins et de plus de 469 millions d’ovins et caprins ; la sécurisation et la gestion durable de plus de 7 millions d’hectares supplémentaires d’espaces pastoraux ; le financement des investissements innovants sur les chaines de valeur du bétail pour plus de 8 700 personnes dont au moins 70% de jeunes et près de 50% de femmes ; et un appui financier à plus de 21 000 femmes et jeunes vulnérables qui pourront accroitre et diversifier leurs revenus.

« Le PRAPS-2 appuiera également la transition numérique dans toutes ses thématiques », mentionne le communiqué du Cilss.

Au Sahel, les systèmes pastoraux font vivre plus de 20 millions de personnes. En ciblant plus de 13 millions de bénéficiaires directs, le PRAPS-2 va aider les pays (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad) à apporter des réponses ciblées sur plusieurs fronts : amélioration des chaînes de valeurs de l’élevage ; facilitation du commerce de bétail ; appui à l’intégration des marchés de bétails régionaux ; et développement des infrastructures stratégiques le long des axes régionaux. Tout comme son prédécesseur, le PRAPS-2 est placé sous le leadership politique de la CEDEAO et de l’UEMOA, et sa coordination technique est assurée par le CILSS.

En effet, dans sa première phase mise en œuvre de 2015 à 2021, le PRAPS a directement touché plus de 2 600 000 de pasteurs et d’agro-pasteurs dont 32% de femmes dans les 6 pays bénéficiaires, à travers la construction et la réhabilitation de 398 points d’eau, 89 marchés à bétail, 183 unités vétérinaires et de 365 parcs à vaccination où plus de 270 millions de vaccinations ont été organisées contre 2 maladies transfrontalières prioritaires. Au total, 2 249 kilomètres de pistes et couloirs de transhumance ont été balisés et sécurisés et 6 598 000 hectares ont été soumis à une gestion durable des paysages. Le projet a également financé des activités économiques pour plus de 35 000 personnes dont 86% sont des femmes, et formé 77 cadres en Master Professionnel sur le Pastoralisme et 59 autres en médecine vétérinaire.

Hamidou B. Touré
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav