Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Soutien aux FAMA : La CAFO fait un don de 20 poches de sang

mardi 17 mars 2020

Dans le cadre des festivités du 8 mars 2020 la coordination des associations et ONG féminine du Mali (CAFO) a décidé de faire un don de 20 poches de sang au Centre national de transfusion sanguine (CNTS). C’était le vendredi 13 mars 2020, cette initiative vise à soutenir les forces armées maliennes de défense et de sécurité (FAMA).

Pour cette activité, la CAFO a lié un partenariat avec la Banque de sang du Mali. L’opération avait pour marraine Mme Hadja Djénébou dite Mouye Sanago, première femme entrepreneure import et export du Mali.

Dr Hafiza Dahroug Guindo, chef de département promotion collecte du sang au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) sise à Quinzambougou, a apprécié le geste des femmes de la CAFO conduite par Mme Barry Aminata Touré. Elle l’a qualifié de noble et salutaire. Avant de mettre un accent sur les besoins considérables de sang au Mali. Et, au regard des difficultés d’approvisionnement des centres de santés en sang, elle a salué ce geste qui contribuera à soulager des malades.

« Nos FAMA ont fort besoin du sang. Mais, en plus des FAMA, elle a indiqué que le besoin se fait sentir du côté de la population. Pour la simple raison qu’il n’est pas facile d’avoir du sang à cause de certaines maladies. Je lance un appel aux autres associations et organisations au Mali d’imiter l’acte de la CAFO, en mobilisant leurs militants et sympathisants à venir donner leur son sang pour aider les malades et plus particulièrement nos FAMA », a souligné Dr Hafiza.

Pour Mme Barry Aminata Touré, présidente de la coordination des associations et ONG féminine du Mali (CAFO), elles ont décidé de donner aujourd’hui leur sang en qualité de mères, d’épouses, de filles et de sœurs. Elle a indiqué qu’elles ont conscience que nos FAMA ont besoin de sang sur le terrain, pour faire face aux nombreux cas possibles de malades. Au-delà des Fama, elle a estimé que nombreux civils, les civiles, notamment les jeunes font beaucoup d’accidents sur les routes et souvent en absence de sang, nombreux sont ceux qui perdent leur vie. « Ce don de sang est très important pour nous en tant que femme. Nous avons prévu 100 poches de sang, car c’est une opération qui va continuer », a-t-elle indiqué.

Elle a conclu ses propos en disant que le gouvernement doit prendre toutes ses responsabilités pour respecter les droites des personnes. Elle est convaincue que seul le gouvernement est le garant de nos droits. Et convaincue que le Gouvernement sur certaines questions ne bougera pas, elle a invité les femmes à se mobiliser pour que leurs droits soient respectés.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.