• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Décès de 48 migrants maliens : L’AME invite l’Union Européenne à revoir sa politique migratoire

    « 48 migrants maliens ont péri dans la méditerranée en tentant de se rendre en Europe considérée comme un eldorado, mais les migrants maliens fuient surtout la misère et le chômage », a indiqué L’Association Malienne des expulsés (AME) dans une déclaration publiée

    Nouveau Gouvernement : Le parti FARE dénonce « la redistribution des situations de rente au sein de la majorité présidentielle »

    « Le parti FARE a pris note de la formation d’un nouveau gouvernement le 30 décembre 2017. Il constate cependant que loin des préoccupations des Maliens, l’objectif premier du remaniement semble être la redistribution des situations de rente au sein de la

    Ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale : Tiéman Hubert Coulibaly s’installe

    Suite à la formation du nouveau Gouvernement dirigé par Monsieur Soumeylou Boubèye MAÏGA, Premier ministre, Chef du Gouvernement, les ministres sortant et entrant des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, respectivement S.E.M. Abdoulaye DIOP

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Santé à Ouéléssébougou : Le constat amer de Mme le ministre

    lundi 13 février 2017 , par Assane Koné

    Dr Togo Marie Madeleine Togo, ministre de la santé et d’hygiène publique, était en visite à Ouéléssébougou le dimanche 12 février 2017.

    « Problème d’étanchéité, carrelage mal fait, fissures sur différentes parties du mur du bâtiment, non mis en marche de l’appareil de radiographie, acquis à plus de 140 000 000 FCFA, par la direction du CSRef, coût élevé des ordonnances (près de 3500 FCFA contre 1800 la norme), manque criard de personnel et d’équipements pour presque toutes les unités. Bref, derrière l’arbre du beau plan du CSRef, situé sur les hauteurs de la ville, côté ouest, se cache un océan de problèmes qui affecte dangereusement la qualité des soins, voire le climat social", a indiqué le Maire de la localité.

    Il a précisé que le triste constat a été fait hier, dimanche 12 février 2017, par le ministre de la Santé et l’hygiène publique, Dr Togo Marie Madeleine Togo, en visite à Ouélessébougou.

    Comme satisfait et même soulagé par cette visite ministérielle, le Maire Yaya Samaké, a dit merci à Mme le ministre pour son engagement pour la santé et la clarté de des propos dans la capitale du Jitumu.

    AK

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce