• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Election présidentielle au Mali : l’Appel au calme du Consortium Panafricain des Observateurs Electoraux de la Société Civile Africaine et de la Diaspora en Europe

    « Cette proclamation provisoire qui provient après une centralisation et consolidation des résultats en toute transparence devant les représentants des candidats et aussi en présence d’observateurs nationaux et internationaux, notre Consortium se félicite que

    Présidentielle au Mali/ MIOE-O2A : « le 2ème tour de l’élection présidentielle … a été libre, transparente et équitable »

    « La mission Internationale d’Observation Electorale des ONG et Associations Africaines (MIOE-O2A) considère que le second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018 a été libre, transparente et équitable ». La déclaration a été faite Tetevi Nyatefe Eli,

    Second tour de la présidentielle au Mali : Que dit la Mission d’observation électorale de la société civile africaine ?

    "Nonobstant quelques insuffisances, La mission d’observation électorale de la société civile africaine (LA MOESCA) s’accorde pour affirmer que le deuxième tour de l’élection présidentielle du 12 aout 2018 en République du Mali s’est déroulé dans un climat apaisé,

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Santé à Ouéléssébougou : Le constat amer de Mme le ministre

    lundi 13 février 2017 , par Assane Koné

    Dr Togo Marie Madeleine Togo, ministre de la santé et d’hygiène publique, était en visite à Ouéléssébougou le dimanche 12 février 2017.

    « Problème d’étanchéité, carrelage mal fait, fissures sur différentes parties du mur du bâtiment, non mis en marche de l’appareil de radiographie, acquis à plus de 140 000 000 FCFA, par la direction du CSRef, coût élevé des ordonnances (près de 3500 FCFA contre 1800 la norme), manque criard de personnel et d’équipements pour presque toutes les unités. Bref, derrière l’arbre du beau plan du CSRef, situé sur les hauteurs de la ville, côté ouest, se cache un océan de problèmes qui affecte dangereusement la qualité des soins, voire le climat social", a indiqué le Maire de la localité.

    Il a précisé que le triste constat a été fait hier, dimanche 12 février 2017, par le ministre de la Santé et l’hygiène publique, Dr Togo Marie Madeleine Togo, en visite à Ouélessébougou.

    Comme satisfait et même soulagé par cette visite ministérielle, le Maire Yaya Samaké, a dit merci à Mme le ministre pour son engagement pour la santé et la clarté de des propos dans la capitale du Jitumu.

    AK

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce