Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Projet Télédermali : 6 régions sanitaires dotées d’une Télédermatologie à un coût de 14 000 000 FCFA

jeudi 11 octobre 2018

Dr Samba Ousmane Sow, ministre de la santé et de l’hygiène publique, a présidé le jeudi 11 Octobre 2018, la cérémonie de lancement officielle de la Télédematologie dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti et Tombouctou. L’ouverture des travaux des activités s’est déroulée au Centre National d’Appui à la lutte contre la Maladie (CNAM). Le projet a été entièrement financé par la fondation Pierre Fabre, a environ 14 000 000FCFA.

Selon le ministre, la présente rencontre qui réunit 10 dermatologues du CNAM, 4 spécialistes en informatique médicale et e-santé, 6 directeurs régionaux de la santé, 22 agents de santé, portera sur la prise en charge des dermatoses courantes, l’utilisation de la plateforme de télé-expertise, l’utilisation d’une caméra digitale.

Aux dires du ministre, la maitrise de ces 3 modules permettra la mise en place de réseaux d’échanges entre spécialistes et agents de santé pour que les populations résidant dans des zones les plus reculées du pays aient accès aux mêmes soins dermatologiques spécialisés qu’un habitant de Bamako. Ceci marquera un tournant décisif dans l’histoire de la dermatologie au Mali et placera définitivement notre pays en tête des champions de la télémédecine en Afrique.

L’occasion était bonne pour le ministre de féliciter les initiateurs et tous les acteurs de cette innovation. Egalement, il a remercié la coopération Française à travers la Fondation Pierre Fabre pour son soutien financier à la concrétisation de ce projet. Le ministre Sow a invité tous les services de son département à emboiter le pas et de faire en sorte qu’au Mali toutes les populations puissent accéder à la même qualité de soins à moindre coût. Avant de solliciter les participants à plus d’assiduité et surtout plus d’engagement personnel afin de maitriser les concepts enseignés au bénéfice des usagers.

Pr Ousmane Faye, coordinateur du projet Télédermali a déclaré que la Télédermatologie va consister aux agents de santé, des centres de santé périphériques à l’intérieur du pays de pouvoir prendre en charge les malades sans qu’ils se déplacent. Selon lui, ils seront dotés d’un certain nombre d’équipement qui leur permettront de poster une image sur une plateforme internet sécurisée et de recevoir l’avis d’un médecin spécialiste à distance à savoir comment traiter la maladie.

« Nous sommes entrain de monter graduellement en échelle, et au bout de deux ans, nous ferons en sorte que 80% des centres de santé de référence du Mali soient équiper de cette technologie et qu’ils soient en contact avec les spécialistes et de façon permanente pour traiter toutes les malades où qu’ils se trouvent à l’intérieur du Mali pour que les populations puissent avoir des soins spécialisés sans se déplacer », a-t-il rassuré.

Dr Ibrahim Coulibaly, directeur général du CNAM, a estimé que l’objectif est d’accompagner l’aboutissement de ce projet. Selon lui, cette initiative novatrice s’inscrit parfaitement dans la grande réforme du système de santé déclenchée par le département du ministère de la santé conformément au programme d’urgence social. « Il s’agit de façon spécifique de rapprocher le soin dermatologique à la population la plus reculée et à moindre coût », a-t-il déclaré. Il a rassuré que le personnel de son département ne ménagera aucun effort pour accompagner la réforme du système de santé enclenchée par le ministre de la santé au bénéfice des populations.

Il est à noter que ce lancement fait suite à une action une pilote dont les résultats très performants ont été présentés le 1er juin 2017 lors des premières assises africaines de Télé dermatologie au cours desquelles, le ministre a instruit à ses services d’étendre les activités à tout le Mali. Aussi les agents de santé seront formés pendant trois jours à compter de ce jour. Les résultats attendus sont notamment, les compétences dermatologiques des agents de santé seront améliorées, les compétences en informatiques des agents de santé seront améliorées, la télé dermatologie sera effective dans les centres où les agents auront été formés, les centres de santé seront équipés en outils de communication. L’accessibilité des populations aux soins dermatologiques sera améliorée.

A la fin de la cérémonie, les directeurs de centres régionaux impliqués dans le projet ont tous reçu de la main du ministre de la santé des équipements qui leur permettront à bien mener ce travail de la prise en charge des malades.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !