Péril sur le coton : qui sont les fossoyeurs du secteur ?

mardi 7 juillet 2020

Il y a eu une vive tension dans le secteur du coton au point que les paysans, n’eut été la médiation du député de Dioïla, étaient en train de se préparer à boycotter, cette année, la culture de l’Or Blanc dans les champs.

Si le boycott de la culture du coton a pu être évité de justesse, les cotonculteurs, eux, n’ont pas tempéré leur colère à l’endroit de certains responsables nationaux, jugés par eux, comme étant les vecteurs de la crise.

Manifestement, dans le milieu paysan, le ministre de tutelle et le PDG de la CMDT n’ont pas bonne presse. Dans la cristallisation du mécontentement général des paysans, ils sont pointés du doigt comme n’ayant pas pu suffisamment impliquer les différents acteurs du coton dans le processus de discussion et de négociation des prix. Ce qui a provoqué la révolte des paysans qui sont passés à deux doigts du boycott généralisé de la culture du coton.

O.K
LA PREUVE

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav