Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Patente 2019 de la compagnie minière B2GOLD : la Commune de Kéniéba reçoit 1 859 419 308 F CFA

vendredi 5 juillet 2019

Le jeudi 4 juillet 2019, dans une ambiance très conviviale, Mohamed Lamine Diarra, Directeur-pays de B2Gold, a procédé à la remise symbolique de la patente 2019 d’un montant de 1 859 419 308 F CFA à la Commune de Kéniéba. Une preuve de la transparence et de la confiance entre la compagnie minière et les autorités locales de Kéniéba. C’était dans les locaux de la Mairie.

La cérémonie de remise s’est déroulée en présence du 1er adjoint du Préfet, du Maire de Kéniéba et de son 2ème adjoint, du secrétaire général de la Mairie, du Percepteur-receveur du Cercle, du représentant de la société civile, du président local du CNJ.

Dans son mot introductif, Moussa Camara, Maire de Kéniéba, a salué le partenariat fécond que sa Commune développe avec B2Gold depuis l’arrivée de cette compagnie à Kéniéba. Ensuite, il a cité de nombreuses bonnes actions que B2Gold, à travers son projet de Fekola, a réalisées dans le Cercle et surtout dans le village de Fadougou, qui est directement impacté par la mine. « B2Gold, nous a toujours associés à tout ce qu’il fait avec les communautés et dans la plus grande transparence », a-t-il témoigné.

De son côté, le Directeur-pays a remercié le Maire pour l’accueil chaleureux et surtout pour avoir accepté que cette cérémonie se fasse dans ses locaux. Après avoir expliqué l’objet de la remise de la patente, il dira que beaucoup d’actions se font, mais restent méconnues par les communautés.

M. Diarra a rappelé que la patente est une contribution importante dans le développement de la Commune. Il a fait savoir que B2Gold est une compagnie responsable qui s’acquitte de ses taxes et impôts normalement et régulièrement. Pour lui, cette remise modeste est pleine d’espoir et met en exergue la confiance et la transparence entre sa compagnie et les autorités de Kéniéba.

Idrissa Dao, Percepteur-receveur du Cercle a apporté une précision de taille sur la répartition de la patente. Il a indiqué que 60 % du montant vont à la Mairie, 25 % au Conseil de cercle et 15 % au Conseil régional.

Pour boucler la boucle, au nom du Préfet de Keniéba, Souleymane Coulibaly, 1er adjoint, s’est félicité de ce geste qu’il a qualifié de noble. Il a reconnu que B2Gold a toujours développé un partenariat avantageux avec les parties prenantes de son projet. Tout en invitant les bénéficiaires de la patente à en faire une bonne utilisation, il a remercié et félicité la direction de B2Gold, une société responsable qui assure l’après-mine. C’est sur cette note d’espoir que la cérémonie a pris fin avec la remise d’un chèque géant.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de