Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Paix et cohésion sociale : Les acteurs formés aux TICs et aux réseaux sociaux

mardi 30 octobre 2018

Ministère de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale avec l’appui technique et financier de PASP/GIZ, a organisé le mardi 30 octobre 2018 la session de formation du personnel de la mission d’appui à réconciliation nationale (MARN) et du ministère à l’utilisation de l’outil informatique.

L’ouverture des travaux a été présidé par Noumadi Kanté, conseiller technique au ministère de la cohésion sociale, de la paix et de la réconciliation nationale, en tant que représentant du ministre. Il avait à ses cotés, Youssouf Camara, de la mission d’appui à la réconciliation nationale, Alpha Maiga, conseiller à la communication dudit ministère. C’était à l’AGETIC.

Ces deux jours de formation (30 au 31 octobre 2018) ont pour objectif de former le personnel de la MARN et du MCSPRN à l’utilisation de l’outil informatique (bureautique et réseaux sociaux). Spécifiquement il s’agit, de former les Conseillers Techniques, les Chargés de Mission, et le Personnel de la MARN à la Bureautique (Word, Excel, PowerPoint, etc.), l’utilisation des réseaux sociaux (Internet, Facebook, WhatsApp, Twitter, etc.), l’informaticien de la MARN à la gestion des bases de données.

Les participants à ces formations sont au nombre d’une vingtaine.

A l’entame de ses propos, Noumadi Kanté a rappelé que la Mission d’Appui à la Réconciliation Nationale, créée par Décret N° 2017- 0367/ PM-RM du 23 Avril 2017, sous l’autorité du Ministre chargé de la Réconciliation nationale pour une durée de trois 3 ans, est composée d’hommes et de femmes, fonctionnaires et de contractuels ayant pour mission d’assister le Ministre chargé de la Réconciliation Nationale dans les domaines de la promotion de la Culture de la Paix et de la Tolérance. Dans le renforcement des capacités des membres de la Mission en gestion et prévention des conflits au niveau local et communautaire, accompagnement pour la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger.

« Ces activités de réconciliation ne peuvent être bien menées sans une maitrise de l’outil informatique », a-t-il constaté. Avant d’affirmer que, c’est pourquoi, la MARN et le MCSPRN souhaitent former leurs personnels dans l’utilisation de l’outil informatique (bureautique et réseaux sociaux).

Le conseiller technique a encouragé les participants à plus d’assiduité et de dévouement dans les travaux. Il a invité les formateurs à faire preuve de plus de perspicacité compte tenu du caractère hétérogène des participants. Sans oublier de remercier le Projet PASP/GIZ pour son appui technique et financier sans lequel la présente formation ne se tiendrait pas.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de