Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Office du Niger : Le Ministre de l’Agriculture à la visite des réalisations du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales

jeudi 25 janvier 2018

Le 25 janvier 2018, Dr Nango Dembélé, ministre de l’Agriculture, accompagné par le directeur général de l’office du Niger et le directeur régional de l’agriculture, s’est rendu à Markala et à point « A ». Objet du voyage : Voir les réalisations exécutées dans la zone de M’béwani, dans le cadre du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales (PPUS).

Récemment dans cette zone de l’Office du Niger, il y a eu des travaux de correction des affouillements, de protection des installations, de vidéosurveillance sur le barrage de Markala, de l’aménagement de la piste d’accès au barrage ainsi que de la réhabilitation des postes de gardes de la gendarmerie à l’entrée et à la sortie du barrage et aussi à point « A ».

Toutes ces réalisations ont coûté la bagatelle d’un milliard de francs CFA. Et entre pour la plupart dans le cadre de la durabilité du barrage de Markala, qui se trouve être le poumon de l’office du Niger. Il faut dire que ces travaux ont été financés dans le cadre du Programme Présidentiel d’Urgences Sociales (PPUS).

Sur le terrain, le ministre a pu voir les travaux réalisés. Si des chantiers sont achevés, il y a d’autres qui sont en cours d’achèvement. « Je suis satisfaits des travaux déjà réalisés et je félicité la direction générale de l’office du Niger et les autres partenaires d’exécution desdites réalisations, tout en les encourageant à plus d’engagement pour la fin des travaux », a indiqué le ministre Nango Dembélé.

Le ministre Nango Dembélé, ensuite a visité le poste des gendarmes à Point « A ». Ce poste a été récemment attaqué par des bandits armés. « Le barrage de Markala est un ouvrage stratégique qui nous permet d’irriguer plus de 130 000 hectares dans la zone de l’office du Niger. Son maintien en bon état de fonctionnement, contribue à sécuriser et à garantir la production agricole à l’office du Niger. Vous comprenez là tout l’importance de ce projet », a-t-il indiqué. Avant de féliciter et encourager les forces armées et de sécurité pour leurs missions de défense et de sécurité aux alentours du barrage de Markala.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques