Version imprimable de cet article Version imprimable | |

OPAM : Le nouveau PDG a pris fonction

vendredi 7 avril 2017

Le nouveau président de l’Office des produits alimentaire du Mali (Opam), Youssouf Maiga a pris fonction mercredi 5 avril.

La cérémonie de passation de service entre le PDG sortant Salifou Bakary Diarra et le PDG entrant, Youssouf Maiga a eu lieu le mercredi 5 avril 2017 dans les locaux de l’Office des Produits agricoles du Mali (Opam). La rencontre a eu lieu sous la supervision de Lansine Doumbia, contrôleur des services publics et en présence de tous les directeurs techniques et chefs de cellules, ainsi que des représentants des travailleurs.

Pour ses premiers mots, le nouveau PDG a d’abord remercié le président de la République et le Ministre Commissaire à la sécurité alimentaire pour la confiance placée en lui pour conduire les destinées de l’Opam. Youssouf Maiga a ensuite remercié le PDG sortant « pour sa grande disponibilité et les échanges fructueux » qu’ils ont eu depuis une semaine et qui ont permis une bonne préparation de la présente passation de pouvoirs. Il a adressé également des remerciements au contrôleur des services publics M. Doumbia pour sa grande dextérité dans l’organisation et la réussite de cette transmission de témoin.

Enfin, le nouveau PDG a invité les chefs de services et les représentants des travailleurs présents à l’aider dans l’accomplissement de la mission à lui confiée par le président de la République, dans la loyauté et le respect mutuel. Il s’est dit disponible à être toujours à l’écoute de ses collaborateurs pour la bonne marche du service.

M. Maiga n’est pas un inconnu dans l’administration malienne. Il a gravi tous les échelons. De chef de division à Conseiller technique avant d’occuper plusieurs fois le poste de secrétaire général dans les départements ministériels.

L’ingénieur statisticien a été entre autres président du Groupe de travail « création d’un environnement propice à l’émergence du secteur privé » dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations du 1er Forum de la Diaspora ISTM ; membre de la Commission nationale de gouvernance du Mécanisme africain d’évaluation par les Pairs (MAEP) pour le suivi et l’évaluation du plan d’actions national.

Youssouf Maiga a été vice-président de la Commission interministérielle chargée de la construction des cités universitaires ; président du Comité d’orientation du Centre d’études et de renforcement des capacités d’Analyse et de plaidoyer (Cercap) ; président du Comité de pilotage du programme cadre pour une gestion Stratégique du développement (Precaged) ; président du Comité de pilotage du programme de l’Initiative pour le renforcement des capacités de programmation, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des stratégies de réduction de la pauvreté au Mali (Programme PRIME- Mali) ; expert pour le Mali aux travaux des Assemblées annuelles de la Commission économique des Nations- Unies pour l’Afrique (CEA) et de la Banque africaine de développement (Bad) tenues à Ouagadougou (Burkina Faso) en 2006.

Son dernier poste occupé est celui de secrétaire général du Ministère de la Promotion des Investissements et du Secteur privé.

M. Maiga est chevalier de l’Ordre national du Mali depuis février 2011.

A.S.

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en