Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Mutuelle générale de la solidarité de la presse : MUGESPRESSE pour une presse mutualiste

mardi 3 janvier 2017

Dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la couverture santé universelle, la Mutuelle générale de la solidarité de la presse (MUGESPRESSE), en partenariat avec la maison de la presse, a organisé une campagne de sensibilisation sur ‘’ la presse mutualiste dans le contexte de la couverture santé universelle’’, le jeudi 29 décembre 2016 à la Maison de la presse, placée sous le haut parrainage du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita.

La rencontre a été présidée par le directeur général de la CANAM, Ankoundio Luc Togo, en tant que représentant du ministre de la solidarité et de l’’action humanitaire, en présence du président de la MUGESPRESSE, Ali Diarra, le représentant du ministre de l’économie numérique et de la communication, Gamer Dicko, le directeur de l’Union Technique de la Mutualité malienne (UTM), M. Issa Sissouma, le représentant du président de la maison de la presse, Abdoul Madjid Thiam. Ainsi que les membres des différents organes de la presse.

Cette journée a été marquée par deux exposés. Le premier a été présenté par le directeur de l’Union Technique de la Mutualité malienne (UTM), sur le concept de la couverture de la santé universelle, et le deuxième portant sur la mise en place de la couverture sanitaire a été présenté par le directeur général de la CANAM.

Notre pays a célébré le 12 décembre dernier, à l’instar de la communauté internationale, la journée mondiale de la couverture sanitaire universelle. Selon le président de la MUGESPRESSE, la presse malienne qui se reconnait dans cette vision des hautes autorités n’entendait pas rester en marge de cet évènement qui magnifie un pan essentiel du droit. « Celui de l’accès de tous à la santé, cet idéal de mieux-être avait été perçu par les professionnels de la presse il y a de cela cinq ans » a déclaré M. Diarra.

Il a fait savoir qu’il découle de la volonté d’une génération de journalistes à relever la dimension sociale au sein d’une corporation, naguère en proie à une précarité cruciale. Avant d’ajouter que, un corps de métier pour lequel l’intérêt des autorités n’a porté que sur la relecture des textes régissant l’exercice de la profession.

L’initiative s’octroie dira Ali Diarra, le mérite de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs du secteur de la communication, à travers la prise en charge des risques sociaux et la garantie de prestations en soins de santé de qualité à tous les adhérents et à leurs ayants droit.

Pour autant des raisons, selon lui, une journée qui célèbre la couverture de santé universelle devrait être perçue par nous comme une invite à assumer une mission régalienne dans l’intérêt supérieur du peuple.

Le président de la MUGESPRESSE a invité les professionnelles de la communication à saluer l’engagement du directeur de la communication de la présidence, le directeur général de l’union technique de la mutualité malienne, et celui de la caisse nationale d’assurance maladie.

Pour sa part le directeur général de la CNAM, a souligné que dans le domaine de la maladie en particulier, la problématique de l’extension de la couverture sociale, par la généralisation d’un système de tiers payant, est au cœur de cette politique.

« Les activités en cours quant à la mise en place de la couverture maladie universelle procèdent de la concrétisation, d’ici 2018, de l’extension d’un système d’assurance maladie à toute la population » a indiqué le directeur général de la CANAM, Ankoundio Luc Togo

Le représentant du président de la maison de la presse, a affirmé que toute la presse est heureuse de disposer d’un instrument de solidarité existant. Il a conclu ses propos en faisant savoir qu’un guichet sera ouvert dans les locaux de la Maison de presse pour prendre en charge les souscriptions tant à l’AMO à travers l’INPS, qu’à la mutualité par le biais de l’union technique de la mutualité.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de