Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Manifestation réprimée au Mali : l’Union Européenne appelle au respect de la liberté d’expression

mardi 5 juin 2018

L’UE a appelé lundi soir "au respect de la liberté d’expression" après "la dispersion d’une manifestation organisée par l’opposition ce week-end qui a fait plusieurs blessés au Mali".

"Les manifestations doivent se dérouler de manière pacifique, et tous les acteurs, y compris les forces de l’ordre, sont appelés à faire preuve de retenue", a déclaré un porte-parole de l’Union Européenne dans un communiqué.

"Il est important que le scrutin présidentiel de 2018 se tienne dans des conditions de paix, crédibles, transparentes et inclusives afin de renforcer la stabilité du Mali", a-t-il ajouté.

"L’UE restera pleinement engagée pour y contribuer, à travers, entre autres, le déploiement d’une mission d’observation électorale", a-t-il continué.

Le gouvernement malien avait jugé dimanche "mensongères et calomnieuses" les affirmations de l’opposition, qui lui avait d’abord reproché d’avoir fait usage de "balles réelles" lors de manifestations la veille à Bamako avant de réclamer une "enquête", à deux mois de la présidentielle du 29 juillet.

Au lendemain de ces affrontements qui ont fait 25 blessés selon une source hospitalière, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’était inquiété de "l’évolution de la situation" au Mali, où il s’était rendu la semaine dernière.

AFP

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !