| |

Lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel : Le plan 2020 validé

jeudi 2 janvier 2020

Le lundi 30 décembre 2019, s’est déroulée la 6ème session ordinaire du comité national de pilotage du projet de lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel (PPMTN). L’ouverture des travaux a été présidée par Mohamed Berthé, conseiller technique au ministère de la Santé et des Affaires sociales, en tant que représentant du ministre. C’était à l’hôtel Radisson Blu en présence des acteurs concernés.

L’objectif était d’apprécier les progrès réalisés au cours de l’exercice qui s’achève, mais également de valider le plan d’activités 2020.

A titre de rappel, ce projet a une durée de 5 ans, allant de 2016 à 2020. Il a été financé à un coût de 37 millions USD dont les bénéficiaires sont 16 districts MTN et 15 districts CPS. Il s’agira essentiellement d’évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations de la session du comité de pilotage ; d’échanger sur la mise en œuvre du PTBA 2019 ; d’analyser et discuter les résultats obtenus, les difficultés rencontrées et les leçons apprises, de discuter et de valider les activités proposées par les structures techniques chargées de la mise en œuvre des composantes du projet pour 2020.

Moussa Diallo, coordinateur du projet PPMTN, a souligné que dans le cadre de la chimio prévention du paludisme saisonnier, lors du Monitorage indépendant au 1er du 22 au 26 juillet 2019 et 4ème passage du 15 au 19 octobre 2019 ; au total, 1 059 729 enfants de 0 à 59 mois ont reçu des traitements CPS1, 1 019 574 enfants à la CPS2, 1 112 313 enfants à la CPS3 et 1 105 300 à la CPS4. Cela, avec un taux de couverture respective de 103% en CPS1 ; 99% en CPS2, 108% en CPS3, 107% en CPS4. Il a ajouté qu’au total, 104 392 enfants fébriles ont été dépistés par les TDR dont 58 518 positifs (56,05%) qui ont reçu des CTA : 10 035 à la CPS1, 14 828 à la CPS2, 14 664 à la CPS3 et 18 991 à la CPS4.

En somme, il dira que le taux d’exécution des activités du PTBA 2019 à la date du 30 /11 est de 90,32%, le taux de décaissement du PTBA 2019 est de 83,53%, le taux de décaissement global du Projet de 87,70%, les cibles annuels sont atteintes pour les indicateurs ODP. Sur les marchés prévus au titre de 2019, 70,44% ont été exécutés et 29,56% sont en cours de passation.

Le coordinateur du projet PPMTN a souligné comme difficultés : l’approbation tardive du PTBA retardant le démarrage des activités, les retards dans l’approvisionnement des médicaments par la PPM et CAMEG, le retard dans l’exécution du contrat d’assistance technique par l’OMS.

Aux dires de Mohamed Berthé, conseiller technique au ministère de la Santé et des Affaires Sociales, malgré l’existence d’un traitement de masse disponible pour toutes ces affections, il convient de noter que la lutte contre ces affections a néanmoins enregistré diverses difficultés et contraintes de mises en œuvre qui sont d’ordre à la fois économique, sécuritaire, ou même culturel. Pour consolider le dispositif de lutte contre le paludisme et les MTN dans une dynamique de coopération régionale. Selon lui le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont initié, en coopération avec la banque mondiale, un projet régional basé sur la chimio-prévention saisonnière du paludisme et la lutte contre les maladies tropicales négligées ciblées par la chimiothérapie préventive.

Au nom du Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, il a remercié particulièrement la Banque Mondiale, ainsi que les autres partenaires techniques et financiers et l’ensemble des acteurs de mise en œuvre pour leur soutien et accompagnement qui ont permis le démarrage du Projet.

« Cette lutte est longue et dure, mais nous demeurons profondément convaincus que le Mali pourra relever tous les défis liés à la santé en générale et particulièrement éliminer le paludisme, le trachome, la Filariose Lymphatique, les géo helminthiases, les schistosomiases et l’onchocercose », a-t-il indiqué.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav