Lutte contre le coronavirus : les communicateurs traditionnels manifestent leur solidarité à l’endroit des vendeurs au marché de Dialakorodji

vendredi 12 juin 2020

Dans le cadre de la riposte contre la COVID-19, les griots, communicateurs Traditionnels du Mali, en partenariat avec le gouvernement et Hydromet-Mali, ont manifesté leur solidarité à l’endroit des vendeurs au marché de Dialakorodji. Cela, à travers la distribution de 500 masques lavables de protection contre la pandémie à Coronavirus. C’était le jeudi 11 juin 2020 au marché de Dialakorodji.

Notons que cette action vise à accompagner le gouvernement malien et les partenaires techniques et financiers dans leur mission de lutte contre cette pandémie à Coronavirus. Elle consiste à sillonner tous les lieux de regroupement de Bamako. Aussi, la distribution de ces masques a été faite par un groupe de jeune conduit par Mamadou Ben Cherif Diabaté, président des griots, communicateurs traditionnels au Mali.

Le président des griots, communicateurs traditionnels au Mali, a rappelé qu’un griot dans son rôle c’est toujours de faire le bon travail en vue d’appuyer les activités du développement des communautés. C’est ainsi que son association s’engage à accompagner le gouvernement dans les activités de la sensibilisation pour la lutte contre la COVID-19.

« Mon association plaidera auprès de la population et des personnes âgées qui ne croient toujours pas à l’existence de cette maladie. Pour ce travail de longue à haleine, il faut marcher doucement auprès de la population, dans les marchés, sur les places publiques, dans les lieux de tontine des femmes et les autres lieux de regroupement, afin de passer le message de sensibilisation contre cette pandémie », a-t-il déclaré.

Pour prévenir et briser la chaine de transmission de la COVID-19, il a conseillé la population de Dialakorodji de respecter les consignes données par les plus hautes autorités et les services médicaux. Au fur et à mesure que la sensibilisation continue M. Diabaté a souhaité que la population respecte la distanciation dans le marché et adopte les gestes barrières.

Mme Kadidiatou Ballo, vendeuse de friperie au marché de Dialakorodji, n’a pas caché sa joie d’avoir reçu le masque de protection contre cette pandémie. Elle a remercié les donateurs pour ce geste très important pour elle. « Cette maladie est une réalité. Mais la population ne savait pas comment se protéger, car beaucoup de personnes n’ont pas de kits de protection », a déclaré Mme Kadidiatou Ballo. Quant au réparateur des chaussures, Fousseyni Konaré, comme les autres, a rassuré de passer le message à l’endroit de sa famille et à toutes les personnes qu’il croisera toujours sur les mesures barrières contre le coronavirus. Avant de remercier les griots, communicateurs traditionnels pour leur bonne volonté qui peut sauver des vies.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav