Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Lutte contre le VIH/SIDA : Action Santé Logistique Mali fait un don de 35 appareils de dosage du CD4 d’une valeur de 300 000 000 FCFA

mercredi 19 octobre 2016

La cérémonie de remise de don de 35 appareils d’une valeur près de 300 000 000 FCFA pour le dosage du CD4 au ministère de la santé et de l’hygiène publique par Action Santé Logistique Mali (ASL) a eu lieu le Mardi 18 octobre 2016. Cette action rentre dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA et spécifiquement dans l’amélioration de l’accès aux suivis biologiques. C’était en présence du ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Marie Madeleine TOGO, du Président du conseil d’administration de l’ASL, Dionké Fofana. Ainsi que les professionnels de la santé.

Dr Marie Madeleine TOGO, ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique a affirmé que c’est une aide très importante. « Elle est capitale pour un développement durable et nous donne l’opportunité d’aller plus loin dans le processus de décentralisation de la prise en charge du VIH SIDA. Je vous assure que nous ferrons un bon usage de ces équipements de dernière génération pour le bonheur des malades au Mali », a-t-elle indiqué.

Mme Togo a fait une répartition de ces appareils dans le District de Bamako et dans les régions : 4 dans le district, 7 dans la région de Kayes, 7 dans la région de Koulikoro, 6 à Sikasso, 7 à Ségou 7, 2 à Mopti , 1 dans la région de Tombouctou et un appareil sera gardé par l’ASL en cas de besoins.

« Nous sommes engagés d’aller à l’élimination de cette maladie », a indiqué le ministre de la santé et de l’Hygiène Publique.

En quelques années selon le Président du conseil d’administration de l’ASL, Dionké Fofana, le Mali est devenu un véritable symbole de l’engagement d’état, d’une politique, et surtout d’un peuple résolument engagé dans la lutte contre le VIH SIDA.

Après avoir fait un rappel historique sur les structures en charge de la lutte contre le VIH -SIDA, le président de l’ASL a annoncé que cette année presque 50 000 patients ont initié un traitement. « Nous ne pouvons plus permettre d’êtres bon. Être meilleur ne suffit plus. Il faut être excellent dans nos pratiques de tous les jours. C’est cela qui a motivé ce don », a dit M. Fofana. Selon lui l’un des défis à relever c’est de hisser le Mali au niveau de la technologie et de l’innovation en matière de santé. « C’est pour cette raison que nous avons fait en sorte que les appareils qui n’ont plus de l’âge soient renouvelés et remplacés par des équipements de la dernière génération. Nous avons fait du plaidoyer et obtenu de nos partenaires un don de 35 appareils qui permettront de faire des analyses médicaux dans les meilleures conditions », a-t-il indiqué. Cet engagement selon lui, vise à être au coté du ministère de la santé pour l’accompagner dans son combat éternel en faveur de l’accessibilité aux soins à nos populations. « L’aide au développement ne doit pas être qu’internationale », a-t-il conclu.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav