• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’adoption de la Loi relative aux défenseurs des droits de l’homme : une avancée majeure qui nécessite des mesures d’application pour une protection effective et efficace

    Bamako, le 26 Janvier 2018 : Les organisations œuvrant au Mali pour la défense des droits de l’homme se réjouissent de l’adoption par le gouvernement malien de la loi relative aux défenseurs des droits de l’homme. Cette promulgation intervient à la suite d’un

    Le Chemin des Tirailleurs à Sorano, le samedi 10 février 2018

    La Compagnie du Théâtre national Daniel Sorano du Sénégal et le Théâtre de la Mascara de France présentent la pièce de théâtre « Le Chemin des Tirailleurs », le samedi 10 février 2018 à 17 H à Sorano. Cette coproduction théâtrale est

    Littérature : Yoro Ba rime pour l’Afrique

    L’auteur Yoro Ba publie « Afrique où la rime partagée » chez Baobab Edition. La cérémonie de dédicace de l’ouvrage est prévue, le samedi 3 février 2018 à 16 heures à KeurBirago, siège de l’association des écrivains du Sénégal, sous la présidence de Monsieur Abdou Latif

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Le gouvernement malien se mobilise sur l’état du fleuve Niger

    jeudi 8 février 2018 , par Assane Koné

    Le 26 décembre 2017, le Ministre malien de l’énergie et de l’eau, Malick Alhousseini, a ouvert un atelier de trois jours pour informer et sensibiliser les parties prenantes sur l’état du fleuve Niger.

    Organisé par le Département de l’Energie et de l’Eau en collaboration avec le Département de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, l’atelier visait à informer et sensibiliser tous les acteurs de l’eau sur l’état du fleuve Niger et le déficit hydrologique de l’année en cours.

    Face au déficit de la crue de 2017 et à l’amorce précoce de la décrue dans les différents hauts bassins, il a été jugé nécessaire d’organiser un cadre d’information des décideurs et des acteurs sur la situation préoccupante du déficit hydrologique afin d’explorer les voies et moyens de répondre aux besoins alimentaires d’urgence des populations. Pour inverser la tendance, selon le ministre, il convient d’évoluer vers un cadre de gestion durable des ressources qui fédère toutes les actions contribue à maintenir le fleuve dans un état lui permettant de jouer l’ensemble ses fonctions écosystémiques.

    Cet atelier de réflexion est organisé pour avoir des échanges et de débats constructifs entre les acteurs afin d’identifier les actions concrètes d’une gestion durable du fleuve Niger et de l’ensemble des ressources en eau, explique le Ministre Malick Alhousseini.

    L’atelier a duré 3 jours du 26 au 28 décembre et le PNE Mali a participé à la réflexion.

    http://www.gwp.org

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce