| |

LUTTE CONTRE LE VIH/SIDA : ARCAD santé plus outille les Hommes de média

lundi 30 mai 2022

Du lundi 23 au mardi 24 mai 2022, s’est tenue à l’hôtel de l’amitié, la formation d’une trentaine de journalistes et animateurs sur l’existence de la PrepFemmes, une nouvelle stratégie de prévention du VIH. Elle a été organisée par ARCAD Santé Plus.

Ces deux jours de formations ont été animés par Dr Coulibaly Alou, directeur de renforcement de capacités à ARCAD santé plus et Dr Moussa Sidibé. C’était en présence du chef du projet PrEpFemmes, Dr Mariam Traoré et Alpha Macky Tall, directeur du plaidoyer, de la communication et de la mobilisation des ressources. L’objectif est d’informer les journalistes et les animateurs de la presse sur l’existence de la PrEp et son intégration dans le programme de prévention combinée de la Clinique de Santé des Halles de Bamako.

Il faut rappeler qu’au Mali, bien qu’on ait une prévalence faible du VIH dans la population générale (1.1%), elle reste élevée dans des groupes spécifiques (HSH, TS et UDI), clés dans la dynamique épidémique de contamination et transmission du VIH. A ajouter que les lignes directrices et les résultats des recherches locales ont motivé le gouvernement du Mali à travers son ministère de la Santé à inscrire la PrEP dans le plan stratégique lors de la révision du protocole national de lutte contre le VIH.

Selon Alpha Macky Tall, directeur du plaidoyer, de la communication et de la mobilisation des ressources, la PrEp est une stratégie de prévention biomédicale qui implique l’utilisation de médicaments (AVR) pour réduire le risque de l’infection par le VIH chez les personnes séronégatives. Malgré que son efficacité soit prouvée aussi bien chez les hommes que chez les femmes, il regrette que l’accès à la PrEp reste pour ces dernières difficile. Il a expliqué que, vu que les femmes et plus particulièrement celles appartenant aux populations les plus vulnérables telles que les travailleuses du sexe (TS), ont besoin de se protéger contre le VIH. Cela, principalement par l’absence d’une utilisation systématique du préservatif, ce qui contribue à une prévalence très élevée parmi les TS (8,7%), dans la prévention combinée, la PrEpFemmes est un choix supplémentaire de prévention pour les populations clés.

Le formateur Dr Alou Coulibaly, non moins directeur de renforcement de capacités à ARCAD Santé Plus, a rappelé que, selon les anciennes données en 2020, les femmes et les filles représentaient environs 50% de toutes les nouvelles infections au VIH. En Afrique subsaharienne, les femmes représentaient 63% de toutes les nouvelles infections au VIH. Et d’expliquer que, c’est pour éviter ces infections de masse que la PrEpFemmes est venue s’ajouter à une palette d’outils de prévention contre le VIH qui peuvent être utilisés seuls ou combinés. Elle est proposée à une personne, qui n’utilise pas systématiquement le préservatif lors de ses rapports sexuels et qui est à haut risque de contracter le VIH. Poursuivant, il a établi la différence entre l’épidémie, la pandémie et les populations clés du VIH. Le formateur a rappelé les généralités du Sida, selon lui, c’est avec l’effort conjugué de tous qu’on peut arriver à un bon résultat de lutte contre le Sida. S’en est suivi, une intervention sur les modes de transition et les moyennes de transmission. Parmi les moyens de transmission du VIH, il a cité les trois voies de transmission qui sont : la voie sexuelle, la voie sanguine et la voie mère enfant. Partant de cela, il a expliqué les conditions de transmission à savoir : les liquides contaminés (le sperme, sécrétion vaginale, lait maternel et le sang), le vecteur (sexe) et la porte d’entrée (voie).

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav