| |

LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE : ARCAD Santé Plus lance une série d’activités

mardi 5 juillet 2022

Dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale contre la Tuberculose, ARCAD Santé Plus en collaboration avec le fonds mondial de lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme ; a organisé une série d’activités au bénéfice de la population du District de Bamako en matière de santé en générale et plus particulièrement du VIH et de la tuberculose.

La cérémonie de lancement s’est déroulée le 27 juin 2022, sur le terrain de Korofina, en face du CSRéf , dans la Commune I du District de Bamako. Le thème retenu pour l’édition 2022 est : « Investir pour mettre fin à la tuberculose. Sauver des vies ».
Selon l’OMS, 1,5 million de personnes sont mortes de la tuberculose en 2020 dans le monde, dont 214 000 présentaient aussi une infection à VIH. A l’échelle mondiale, la tuberculose est la 13ème cause de mortalité et la deuxième due à une maladie infectieuse, derrière la COVID - 19 (et avant le sida).

D’après Mamadou Konaté, directeur régional de la santé, les personnes infectées par le VIH sont 20 à 30 fois plus susceptibles de développer une tuberculose active. La coïnfection tuberculose - VIH forme une association pouvant être mortelle, chacun accélérant l’évolution de l’autre. Et ajoute que, c’est sur le continent africain que la charge de la tuberculose associée au VIH est la plus élevée, 85 % des patients atteints de tuberculose disposaient d’un résultat positif au test de dépistage du VIH. Globalement, parmi les patients tuberculeux dont l’infection à VIH était connue, 88 % étaient sous traitement antirétroviral en 2020.

Mamadou Konaté a rappelé qu’au Mali, le taux de détection de la tuberculose était de 25 % en 2011 et l’incidence tuberculeuse était estimée à 68 cas pour 100 000 habitants au cours de la même année. 5573 cas de tuberculose toutes formes confondues ont été notifiés en 2011 contre 5 299 cas en 2010 et le succès de traitement était de 76 %.

« Il est important de mener des actions de sensibilisation au Mali pour la prévention, le dépistage et la prise en charge de la tuberculose, afin de baisser le taux de mortalité », a-t-il déclaré. Le ministère de la santé travaille sans relâche pour booter cette maladie hors de notre pays avec l’appui de ARCAD Santé PLUS.

Par sa voix, tous les acteurs s’engagent à ce que ces activités en vue sur la réduction des obstacles liés aux droits humains qui entravent l’accès aux services de lutte contre le VIH / la tuberculose soient une réussite.

Soumaila Diallo, directeur financier et administratif de ARCAD Santé Plus, dira que la thématique mondiale traduit le besoin urgent d’investir dans la lutte contre la tuberculose. Car, la tuberculose reste l’une des maladies infectieuses les plus meurtrières au Mali. Pour lui, cette journée est célébrée chaque année pour sensibiliser le public à l’épidémie mondiale de la tuberculose et aux efforts visant à éliminer la maladie.

Le directeur financier et administratif de ARCAD a rappelé qu’en 2021, au Mali, selon la CSLS TB / Hépatites, 7.285 cas de tuberculose toutes formes confondues (nouveaux cas et rechute) ont été dépistés sur 10.000 cas attendus, soit un taux de détection de 64 % et un gap de 3.963 cas : - 82 % de succès au traitement pour 90 % attendus ; - 6 % de taux de perdus de vue et 7 % de décès. Par ailleurs, la riposte à la tuberculose est confrontée à des obstacles d’ordre sociaux et culturels.
Structurels ou politiques se traduisant par une discontinuité de diagnostic ou de traitements adéquats, un accès restreint aux informations sanitaires pour les personnes atteintes de la tuberculose ou un faible accès des détenus à un traitement en centre de santé. Ce qui constituent des violations des droits humains auxquelles il est impératif d’apporter une réponse !

Après ce lancement, précise-t-il, plusieurs activités sont prévues qui s’étaleront sur plusieurs jours. Des campagnes de sensibilisation et de dépistage auront lieu au CSREF de la commune I et IV et dans huit CSCOMs prioritaires des districts sanitaires des Communes I, IV et VI. Les équipes de campagne seront appuyées par les chargés de traitement de la tuberculose, les DTC ainsi que les ASACO.

Les personnes infectées par la maladie sont au cœur des actions de ARCAD Santé Plus. Selon lui la dimension communautaire des interventions de lutte contre le VIH / sida, la tuberculose et les Hépatites est indispensable pour une meilleure survie.

Mme Diarra Aminata du comité anti-tuberculose, à attirer l’attention des uns et des autres sur la prise en charge des personnes infectées par la Tuberculose et a mis l’accent sur la responsabilité de tous de faire preuve de solidarité envers les autres patients. Pour que tous ensemble, on aille vers la guérison.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav