Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Infrastructures au Mali : Des avenants pour le Seuil de Kourouba et le pont de Kayo

jeudi 11 octobre 2018

Le dimanche 7 octobre 2018, Amadou Koita, ministre de la jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne a fait une communication sur les projets de textes qui ont été présentés et adoptés en conseil des ministres. Il a également fait le point sur l’actualité.

Selon le ministre Koita le conseil des ministres s’est réuni en session ordinaire, le vendredi, 5 octobre 2018 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République. Il a ajouté qu’après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le conseil le conseil a examiné trois projets de texte, a procédé à des nominations et a entendu 4 communications écrites.

Dans sa communication, il a indiqué que deux projets de décret ont été présentés par le ministre de l’économie et des finances. La première porte sur l’avenant conclu entre le gouvernement du Mali et le groupement EGIS International relatif à l’étude, au contrôle et à la surveillance des travaux de construction du Seuil de Kourouba. Selon lui, cet avenant consiste surtout au réajustement du délai conclu entre le gouvernement du Mali en fonction de l’exécution des travaux. Il dira que l’avenant a une incidence financière de 8 223 000 FCFA. Il a ajouté qu’il est pris en charge par le fond africaine pour le développement (FAD). « Ce programme permet surtout le développement radieux et harmonieux pour notre pays, tout en augmentant la production rizicole et les autres productions agro-sylvo-pastorales et piscicoles », a-t-il indiqué.

Le 2eme avenant a été conclu entre le gouvernement du Mali et l’entreprise COVEC/HNRB. Il est relatif aux travaux de construction du pont de Kayo à Koulikoro et ses voies d’accès. D’après lui cela contribue au développement du Mali.

Dans le domaine de l’agriculture, le ministre dudit département a présenté un projet de décret fixant le cadre organique de la Direction des Ressources humaines du Secteur du Développement rural. Le ministre Koita a souligné que ce cadre a pour mission essentielle d’élaborer les éléments de gestions de développement des ressources humaines. Qu’il prend en compte un certain nombre d’innovations, notamment l’intégration de certains corps à savoir : les corps d’inspecteurs des finances, des impôts, de service économique. D’élargir le post du directeur général, les corps d’administration et de l’action sociale et de procéder à la création d’un post statut et comptable matière.

Partant de cela, il fait un point sur les 4 communications écrites qui ont été entendues en conseil des ministres. Le premier a été présenté par le ministre des transports, il s’agit du plan stratégique de développement métrologique et son Plan d’Actions 2018-2022. Selon lui ce plan vise à développer les services métrologiques et climatologiques tout en permettant de répondre au politique nationale de prévention des risques de catastrophes et d’adaptation à la variation et au changement climatique. Aussi ce plan s’articule autour de trois axes à savoir : le renforcement des capacités humaines, organisationnelles et techniques, la mise en place de mécanismes de financement innovant et le renforcement du système de communication et des relations avec les usagers.

La 2ème a été présentée par le ministre du commerce et de la concurrence. Elle est relative à la politique de commerce et vise à développer le commerce malien afin de favoriser sa contribution à la croissance économique. Egalement de rendre la balance commerciale excédentaire. Ce même ministre a présenté une 2ème communication écrite, qui porte sur la politique nationale de l’exploitation de la viande rouge. Pour le ministre, elle permet de créer de la valeur ajoutée et à rendre la viande rouge du Mali plus compétitive sur le marché de la sous-région, régional et africain. La quatrième a été présentée par le ministre de l’habitat et de l’Urbanisme. Il s’agit du schéma directeur d’urbanisme de la ville de Bamako et environs.

Pour ce qui concerne les questions d’actualités, le ministre Koita a informé de la participation du Chef de l’Etat à la 73ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Il a expliqué qu’au cours de cette Assemblée le Chef de l’Etat a félicité les Nations Unis pour son engagement aux côtés du Mali en faveurs de la paix et de la sécurité à travers la MINUSMA. Egalement, il a remercié toutes les forces partenaires. Qu’il s’est félicité du bon déroulement des élections présidentielles. Et, il a réitéré son engagement pour la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger. A sa suite, il a informé sur les différentes rencontres faites par le Président, notamment avec la communauté malienne. Aussi sur le déplacement du premier ministre dans la 5ème région, lors de laquelle, il a effectué des visites pour le retour des services sociaux de base et il a rassuré les parents d’élèves de l’engagement du gouvernement pour le bon déroulement de l’année scolaire.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !