Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Gouvernement du PM BOUBOU CISSE : Des producteurs de coton pleurent le départ de Dr Nango Dembélé

mercredi 15 mai 2019

Dans une lettre à la date du 9 mai 2019, des paysans maliens regroupés dans le Collectif des Producteurs de Coton du Mali, ont écrit à IBK, pour attirer son attention sur le fait qu’ils ne sont pas du tout contents du départ de Dr Nango Dembélé du Gouvernement, notamment du ministère du développement rural.

« Monsieur le Président de la république après le départ de Dr NANGO DEMBELE nous venons très respectueusement vous signaler nos inquiétudes et les risques de perte des acquis qui nous sont vitaux ». C’est par cette phrase sans appel que les producteurs de coton ont crié leur désarroi au Président de la République.

Et, comme pour dire qu’ils ne se laisseront plus rouler dans la farine par aucun ministre qui viendra se sucrer sur le dos des paysans maliens, les producteurs de coton ont déclaré : « Son excellence, pour la sauvegarde des acquis que vous avez souhaité pour ce pays en commettant un homme de taille capable de résultats, nous vous assurons de toutes nos vigilances et mobilisation, et nous vous assurons également notre disponibilité à œuvrer pour la paix et le développement du Mali ». Mais qu’à cela ne tienne, les producteurs de coton du Mali, ont clairement indiqué que : « Le Collectif reste derrière Dr Nango Dembélé pour sauvegarder les acquis engrangés lors de son passage au ministère de l’agriculture, et pour tout autre initiatives politiques ».

Au titre des acquis, ils ont rappelé : l’approvisionnement correct des paysans en engrais de bonne qualité et en quantité suffisante, ce qui a value au Mali la place de premier producteur de coton d’Afrique et apporté l’amélioration des revenues des millions des petits producteurs de coton ; la production de dix millions de tonne de céréales avec des dispositifs de gestion des céréales (campagne 2018/2019) , un objectif que le Mali s’était fixé depuis 2009 ; la création de la dynamique de bonne gestion de nos coopératives cotonnières et faitières (gouvernance, administration et contrôles), ceci est à la base de l’apaisement de la tension sociale qui sévissait dans la zone cotonnière ; le regroupement des producteurs de coton derrière un idéal politique qui a beaucoup contribué dans votre réélection à la tête de la magistrature suprême ; et le développement de la production maraichère au Mali à travers des projets de l’agriculture commerciale (le projet de développement horticole du Mali pour ne citer que cela).

En un mot, pour ce bilan élogieux, les producteurs de coton n’arrivent pas à comprendre pourquoi IBK a fait parti Dr Nango Dembélé du Ministère de l’Agriculture.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de