| |

Festival Mamelon Sikasso : La troupe de danse Fadjala enlève le 1er prix de 500 000 FCFA

mercredi 30 juin 2021

Dans le cadre de la 1ère édition du Festival Mamelon Sikasso (FEMAS 2021), un concours chorégraphique a été organisé. A l’issue de 5 jours de compétitions, la troupe de danse de l’école Fadjala s’est classée première avec 104 points, soit une moyenne de 20,8. Elle a remporté le 1er prix orange Mali d’une valeur de 500 000 FCFA.

Au regard de l’engouement et de la grande mobilisation de la population de Sikassio, l’on peut sans risque de se tromper dire que les initiateurs du Festival mamelon Sikasso (FEMAS) ont été très bien inspirés, en décidant de l’organisation d’un concours de chorégraphie dans le cadre du FEMAS.

Du 23 au 27 juin 2021, le concours de chorégraphie a été une véritable attraction. Chaque soir, à partir de 17 heures la place de la Tribune de Sikasso, en face du Mamelon, refusait du monde. Les scolaires se mobilisaient et s’organisaient comme ils peuvent pour venir supporter leurs danseurs.

Le samedi 27 juin 2021, le jury présidé par Nando Nantan, Directeur du Musée régional de Sikasso et composé de 5 personnes, a eu du pain sur la planche pour départager les 6 troupes de danse qui ont participé à la finale.

Il faut dire qu’avant le démarrage de la compétition, les membres du jury ont eu une séance de travail en présence de M. Niang, directeur régional de la culture de Sikasso. Cette réunion a ét mise à profit pour dégager les critères de notation. Il a été convenu de noter la chorégraphie sur 10 points, en mettant un accent particulier sur l’esthétique et l’harmonie. L’évolution scénique et l’accoutrement devaient être aussi notés sur 10 points. Enfin, le talent des danseurs et la variété des pas de danse, ont été notés sur 5.

De « Erik Dance » à « Solidarité Enfance », en passant par la troupe de l’école « public II », « Fadjala », « Nouvelle étoile » et « Dolo Kura », chacune à sa façon, a présenté un spectacle de belle facture au public de Sikasso. Ils ont exécuté des pas de danses, dans des figures géographiques harmonieuses et bien synchronisées, sur la base du morceau CAN 2002 de Néba Solo, célèbre joueur de Balafon, dont la renommée a dépassé les frontières de son Sikasso natal.

Pour la finale « Fadiala » est arrivé à la première place avec 20,8 points et a remporté le premier prix « Orange Mali » composé d’une enveloppe de 500 000 FCFA et de nombreux gadgets. Elle a été suivie de la troupe « Nouvelle étoile » qui a obtenu 20,4 points. Cette troupe s’est vue attribuer le 2ème prix : une enveloppe de 300 000 FCFA. La Troisième place est revenue à la troupe de « L’Ecole public II » de Sikasso, qui a remporté une enveloppe de 200 000 FCFA.

« Dolo Kura » arrivée en 4ème position ; « Erik Dance », pour sa 5ème place et « Solidarité Enfance » arrivée à la 6ème place, ont chacune reçu une enveloppe de consolation de 20 000 Fcfa. C’est le montant qui a aussi été donné à toutes les troupes qui ont pris part à la compétition, mais qui n’ont pas eu la chance d’arriver en finale.

En effet, pour la première journée de compétition qui a eu lieu le mercredi 23 juin 2021, tout juste après la cérémonie d’ouverture du FEMAS, 5 troupes devaient s’exécuter chacune deux chorégraphies : une sur le morceau « Balani » de Abdoulaye Diabaté et le morceau « CAN 2002 » de Néba Solo. Pour cette première journée, en définitive, ce sont deux troupes qui se sont affrontées : « Solidarité Enfance » et « Nouvelle Etoile de Kénédougou ». Les troupes « Bolby », « Momo » et « Lamissa Bagayogo », ayant signé forfait. A l’issu de la compétition, « Nouvelle étoile » s’est classée avec 38 points et « Solidarité Enfance » a eu 29 points. Mais, comme il fallait sectionner deux troupes pour la finale, les deux équipes qui se sont présentées ont été qualifiées.

Le jeudi 24 juin 2021, à partir de 17 heures, la place Mamelon de Sikasso a abrité la 2ème journée de compétition. Toutes les équipes annoncées étaient présentes, notamment : Public II, Dolo Kura, Lycée Monseigneur Didier Monclos de Sikasso, IFP, et Excellence. A l’issue de cette compétition, Dolo Kura s’est classée 1ère, avec 35, 7 points et Public II est arrivée à la 2ème place avec 34,4 points. Donc, en définitive, « Dolo Kura » et « Public II » ont été qualifiées pour la finale, lorsque les troupes Excellence, IFP et Lycée Monseigneur Didier Monclos de Sikasso, étaient disqualifiées.

Le vendredi 25 juin 2021, 3ème jour de la compétition, le jury attendait 6 troupes : Fadjala, NDS, Maxin, Eric Dance et Kuma Kura. Mais, pour finir, ce sont trois troupes qui ont fait le déplacement : Fadjala, Eric Dance et NDS. De telle sorte qu’à l’issu de la compétition, Fadjala est arrivée en 1ère position avec 38,9 points et Eric Dance a occupé la 2ème place avec 35, 4 points. NDS, avec 29, 7 points est arrivé en 3ème position, avec 29, 7 points, a été disqualifiée.

De telle sorte que pour la finale du Samedi 26 juin 2021, le jury devait apprécier 6 prestations : Erik Dance, Public II, Fadjala, Nouvelle Etoile, Dolo Kura et Solidarité Enfance. De façon générale le jury est arrivé à la conclusion que lors de la phase compétition, les troupes ont mieux dansé que lors de la finale. Et, dans leur tentative de mieux faire pour devancer les adversaires, des troupes ont commis la grave erreur de faire une grande confusion entre une chorégraphie et un ballet à thème.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav