Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Équations nomades : La 4ème veut impliquer les enfants dans la conservation et la transmission du savoir à l’air du numérique

lundi 16 novembre 2020

« La tradition orale, un mode de transmission de nos valeurs culturelles : Comment impliquer les enfants et les adolescents dans la conservation et transmission du savoir à l’ère du numérique ? », est le thème de la 4ème édition des équations nomades que notre pays va abriter du 16 au 22 novembre 2020. La manifestation était le 13 novembre 2020 au centre d’une Conférence de presse au Ministère de la culture.

Initialement prévue du 15 au 22 janvier puis du 25-31 mars et reporté pour juillet 2020 à cause de la pandémie de la COVID-19, la 4ème édition des rencontres « Équations Nomades », se tiendra du 16 au 22 novembre 2020 à Bamako.

« Initié pour contribuer à la promotion de la Paix, la réconciliation nationale et le développement durable au Mali et particulièrement les communautés affectées par la crise, à travers la formation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes filles et garçons aux métiers artistiques et culturels, la 4ème édition des rencontres Equations Nomades sera organisée par le Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, en collaboration avec l’UNESCO ». La déclaration a été faite par Yamoussa Fané, secrétaire général du Ministère de la culture, de l’artisanat et du tourisme. Pour la circonstance, il avait à ses côtés Ali Daou, chargé de programme culture à l’UNESCO et Ismaël Maïga, responsable de la communication à l’UNESCO au Mali.

L’édition 2020 connaitra des innovations majeures à cause de la situation sanitaire liée à la COVID-19. Notamment, l’introduction de l’enseignement artistique virtuel des enfants, via vidéoconférence. « Pour la première fois, les nouvelles technologies de l’information et de la communication seront mises à contribution dans la formation des enfants et l’animation des conférences », a indiqué Ali Daou. Il a estimé que le mixage entre la formation virtuelle et la formation live permettra de promouvoir l’enseignement numérique. Selon lui, il s’agit d’inculquer dans l’esprit des jeunes la notion de la culture de la paix, du vivre ensemble et du développement durable.

Une centaine d’enfants comprenant une cinquantaine de filles de 12 à 18 ans venant des dix régions du Mali et des six Communes du district de Bamako pourront vivre en pensionnat à la Cité des Enfants pour bénéficier des programmes de formation (live et virtuelle) dans les domaines artistiques ciblés et les conférences débats dans le respect des gestes barrières (port de masques, lavage de mains avec le savon, utilisation de gel hydro-alcoolique, atelier en groupes restreints ne dépassant pas 15 personnes, transport par des vols et véhicules spéciaux).

Les rencontres Equations Nomades ont pour objectif de contribuer à la promotion de la paix, la réconciliation nationale et le développement durable au Mali et particulièrement les communautés affectées par la crise, à travers la formation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes filles et garçons aux métiers artistiques et culturels.

La 4ème édition a une programmation alléchante. Ce sont : une formation sur la Covid-19 ; la création musicale en présentiel, avec des foramateurs comme Daouda Dao et Madou Sidiki Diabaté ; la création photographique en virtuel et présentiel sur le thème « raconter le souvenir à travers le langage de l’image », avec des formateurs comme Aurore Vinot, et Aboubacar Traoré ; la réalisation vidéo et art numérique en virtuel et présentiel sur le thème « construire une histoire commune », avec des foramateurs comme Maxime Fourmont, France et le Groupe Walaha ; un atelier d’écriture en virtuel et présentiel sur le thème « poèmes pour la paix » animé par Berthrand Matoko et Kardiégué Laïko Traoré ; un atelier d’arts-plastiques en présentiel sur le thème : « explorer les mythes et les légendes », avec le Collectif TIM’ART ; un atelier d’art-thérapie en virtuel et présentiel sur le thème « le conte dans le processus de transformation et de transmission des mémoires », avec comme formateurs Kawtar Kel, Dramane Sidibé et Modibo Keita ; formation en management de projets culturels en virtuel et présentiel sur le thème « entreprendre dans les industries créatives et culturelles en Afrique, sous la direction de Elsa Vautrain, Ilham Mirnezami, Cathia Dirath et Fousseni Diakité ; un atelier k- danse battle : formation des bases de la danse traditionnelle et hip hop.

Cette année, les initiateurs ont prévu une Campagne d’information et de sensibilisation ciblant les jeunes sur les questions migratoires.

En ce qui concerne les conférences sur le thème « l’art comme vecteur de promotion de la paix », elles seront animées virtuellement au tour de trois panels thématiques par Mme Kadiatou Konaré, ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, Mosa Ag Attaher, ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Salia Touré, ministre de l’emploi et la Formation Professionnelle, Mme Bintou Founé Samaké, ministre de la Promotion de la femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Mbaranga GASARABWE, Représentante spéciale adjointe pour la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies au Mali….

« Les enfants auront pour la première fois un kit de matériels de production notamment les appareils photo à la fin de la formation. Également, l’UNICEF a mis à disposition un fonds pour accompagner des organisations de jeunesses dans les régions en vue de renforcer les communications et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes à travers le financement des projets sur l’installation d’ateliers de peinture, de photographie, de vidéo, des projets de création d’œuvres artistiques, des actions d’information et de sensibilisation sur la culture de la paix », a ajouté Isamël Maiga de l’UNICEF.

Et, Aly Daou a ajouté que dans le cadre du partenariat avec des écoles d’arts de Paris, des stages ainsi que des bourses d’études seront offerts à certains jeunes pour des formations artistiques.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav