Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Election du 29 juillet 2018 : « Mali blon » soutient IBK

lundi 9 juillet 2018

« Nous soutenons non seulement IBK pour l’élection présidentielle du 29 juillet 2018, mais aussi nous allons rester pendant les 5 années du mandat Présidentiel avec lui ». La déclaration a été faite par Djibril Diallo, Président du mouvement « Mali blon » ou Tribune pour le Mali, lors de la cérémonie de lancement officiel des activités au Carrefour des jeunes de Bamako.

Le mouvement « Mali bolon » ou Tribune pour le Mali, a procédé le vendredi 6 juillet 2018 au Carrefour des jeunes, au lancement de ses activités en vue de jouer sa partition à élection du 29 juillet prochain. Cette cérémonie a été présidée par Djibril Diallo, Président dudit mouvement, en présence de plusieurs représentants des associations membres de la tribune.

« Maliblon » est une tribune pour le Mali qui a décidé de soutenir le Président IBK pour sa réélection, afin de consolider les acquis. Pour cela selon son Présitent, « Maliblon » va éduquer, sensibiliser, dénoncer en travaillant avec rigueur pour tirer l’épingle du Mali. « L’occident influe beaucoup sur nous. Le peuple ne soutient pas son élite et l’élite ne permet pas que le peuple le soutienne », a-t-il constaté. Pour dire que « Maliblon » sera un relais rentre l’élite et son peuple. Car selon lui, il faudrait véritablement que l’ensemble du peuple malien soit vigilant et qu’il soit debout sur les remparts en vue d’empêcher l’ennemis de pénétrer.

Le Patron de la Tribune a indiqué qu’elle siégera 14 fois pendant la campagne Présidentielle, avec 8 sorties en dehors de Bamako, avec la mission de travailler sur le réveil de conscience que le Mali avait depuis l’indépendance. Et de dire que car c’est aussi une Tribune écologique.

A en croire M. Diallo, « Maliblon » compte sillonner une grande partie du Mali notamment, Sikasso, Kayes, Koulikoro et Ségou. Convaincu du bilan du Président IBK, « Maliblon » et ses partenaires travailleront, avec les comités villageois de protection de l’environnement (CVPE).

Le président Diallo est convaincu que l’élection présidentielle se déroulera dans un contexte de paix et de transparence. Il a lancé un appel au peuple malien qu’au moment où nous sommes de se donner la main pour faire de ce pays un Mali de demain. En s’adressant aux jeunes, il dira que c’est eux l’avenir de demain, tout en les invitant d’aller retirer leur carte d’électeur en vue d’accomplir leur devoir citoyenne le 29 juillet 2018.

Il est à noter aussi que la Tribune pour le Mali est un espace de dialogue, de communication, pour prendre en charge l’information, la sensibilisation et l’éducation sur le mandat du président IBK, et attirer l’attention du peuple malien sur le détournement idéologique perpétré par certains leaders afin de garder le peuple dans une dépendance de point de vue entièrement erroné mais savamment préparé. Le peuple du Mali à sa grande majorité est confronté à une crise de maturité politico-idéologique que la Tribune se propose de corriger par la bonne information.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en